•  

     ☞ Consulter la quatrième de couverture et le sommaire du livre

    __ _______________________ __

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Souvenirs flous, pertes de repère, chronologies confuses... Les victimes de viols ont souvent du mal à raconter leur agression. L'explication est à chercher du côté de notre cerveau, explique une neurologue auditionnée jeudi par les députés. Et, grâce au progrès de la médecine, leur traumatisme pourrait à l'avenir être plus facilement reconnu.

    Les victimes de viol subissent une double peine : en plus de l'agression elle-même, elles ont du mal à reconstituer le récit précis des événements, voire à parler tout court. C'est le résultat de ce que les spécialistes appellent un stress post-traumatique, recensé également chez les victimes d'attentats ou les soldats envoyés sur les terrains de conflits.

    Auditionnée jeudi par la mission d'information sur le viol de l'Assemblée nationale, la neurologue Carole Azuar apporte un éclairage précieux sur "une pathologie bien plus vaste que ce qu'on pouvait imaginer au départ".

    http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/les-neurosciences-au-secours-des-victimes-de-viol

    L'Amnésie Traumatique Dissociative

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  • ➤ Amnésie traumatique : Le combat de Cécile contre le délai de prescirption (2015)Source : https://lagenerationquiparle.com

    Mié Kohiyama est journaliste. Après avoir écrit « Le petit vélo blanc » (sous le pseudo de Cécile B. aux éditions Calmann-Lévy), premier témoignage écrit en France sur l’amnésie traumatique, où elle dénonce des viols par un cousin éloigné quand elle avait 5 ans, elle fut la première à oser porter l’affaire prescrite jusqu’en Cour de cassation pour tenter de revoir les délais de prescription et milite depuis très activement pour que les choses changent.

     

    Porter plainte malgré la prescription, sortir de l’anonymat et oser incarner le combat, les points essentiels à changer dans la loi pour mieux protéger les générations futures…

    Mie a eu la gentillesse de trouver le temps pour répondre à 4 de mes questions ! A lire et à faire circuler sans modération !

    Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire ton histoire ?

    J’ai commencé à écrire « Le petit vélo blanc » au moment où nous étions en procédure devant la Cour de cassation. Il y avait de fortes chances pour que notre demande soit rejetée et donc que les viols que j’ai subis enfant ne soient jamais jugés. Les souvenirs de ces viols me sont remontés brutalement en 2009, soit 32 ans après les faits. J’ai été victime, comme 40% des enfants violés d’une amnésie traumatique. Mon cerveau avait en quelque sorte enfoui au plus profond de mon inconscient ces viols. Et lorsque la justice a décrété que les faits étaient définitivement prescrits, que mon agresseur ne serait jamais jugé, ce mur de déni était insupportable.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ➤ #JEREMSTARGATE : La connexion avec Bernard Alapetite (Affaire ADO 71 - Pédopornographie) MÀJSuite aux accusations de pédophilie concernant Pascal Cardonna alias Babybel, un proche de Jérémy Gisclon alias Jeremstar, Il n'aura pas fallu aller chercher bien loin pour trouver un lien avec un des plus gros poissons français en matière de pédo-pornographie : Bernard Alapetite ; un pédocriminel multirécidiviste condamné à de la prison ferme dans l'affaire Ado 71 (1997). En effet, Pascal Cardonna accusé aujourd'hui d'abus sexuels sur des mineurs voulant approcher leur idole Jeremstar est (ou a été) en couple avec un certain Cyril Legann alias Babar, qui a été associé en 2005 avec... Bernard Alapetite, alors libre comme l'air, pour la réalisation de deux films : "Comme un Frère" et "Vincent River". Le monde est petit...

    À noter que Cyril Legann, ayant fricoté avec le trafiquant de pédo-pornographie Alapetite, a lui-même des liens avec l'industrie pornographique gay. Il est (ou a été) le manager de Christopher Hagelstein alias Chris Bieber (qui a débuté comme sosie de Justin Bieber), et accessoirement son amant ?...

    https://rutube.ru/video/58db71d9e35f9c6251a5de258dfa6eed/

    L'opération ADO 71 effectuée en 1997, avait permis de démanteler un vaste réseau de pédo-pornographie dont la clef de voûte n'était autre que le cinéaste Bernard Alapetite, alors bien connu des services de police comme pédocriminel notoire, éditeur de revues pédo-pornographiques et notamment lié aux affaires Zandvoort et Coral. Bernard Alapetite n'avait alors écopé que de 3 ans de prison ferme (!)… En totale liberté, c'est donc par la suite qu'il s'est associé avec Babar, Cyril Legann, pour réaliser deux films en 2005… Legann, le Babar d'un certain Babybel aujourd'hui mis en cause dans une nouvelle affaire de pédocriminalité ! Le monde est petit ? Le Gotha pédophile français est un microcosme de récidivistes...

    http://web.archive.org/web/20130312045040/http://www.pedopolis.com/pages/les-affreux/bernard-alapetite/

    http://www.liberation.fr/recherche/ado71alapetite

    http://data.bnf.fr/14639592/cyril_legann/

    http://data.bnf.fr/12713330/bernard_alapetite/

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  • Suite aux graves accusations de pédocriminalité à l'encontre du réalisateur hollywoodien, Jack Lang a affiché publiquement son soutien à Allen en publiant jeudi 18 et vendredi 19 janvier deux tweets avec le hashtag #WoodyAllenforever , "Woody Allen pour toujours" en français.

    ➤ Jack Lang apporte son soutien à Woody Allen dans la tourmente

     


    1 commentaire
  • La fille adoptive de Woody Allen, Dylan Farrow, a renouvelé de graves accusations de pédophilie contre son père adoptif Woody Allen qui aurait abusé d'elle dès l'âge de 7 ans.

    Dylan Farrow sur CBS :

    Enregistrer


    6 commentaires
  • Cette semaine, la Galerie du Lapin Blanc vous propose quelques productions de la photographe russe Anka Zhuravleva.

    ➤ Un peu d'art #7 - Anka Zhuravleva

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    24 commentaires
  • ➤ Comment j’ai appris à vivre avec plusieurs personnalités - Trouble dissociatif de l'identitéSource : https://www.vice.com

    De la difficulté de perdre le sentiment d’être un individu à part entière.

    Jusqu'à ses quarante ans, Mélanie Goodwin n'avait aucun souvenir de sa vie avant l'âge de seize ans. Puis une tragédie familiale lui a provoqué un traumatisme psychologique. Elle s'est soudainement aperçue que plusieurs identités cohabitaient en elle, et que les frontières qui les séparaient s'écroulaient peu à peu. Toutes ces identités lui appartenaient – il s'agissait de versions d'elle-même à des âges différents, de ses trois ans à ses seize ans, puis à l'âge adulte.

    Ces âges n'étaient pas déterminés par hasard. Malgré la confusion qui régnait dans son esprit, des souvenirs d'abus subis lorsqu'elle était enfant lui sont revenus. Le premier épisode de ce traumatisme remontait à ses trois ans, le dernier à ses seize ans. « Je n'ai aucune preuve. Je peux seulement me fier à ces souvenirs. »

    Melanie souffre de ce que l'on appelait auparavant le trouble de la personnalité multiple, aujourd'hui connu sous le nom de trouble dissociatif de l'identité (TDI). Le changement d'appellation reflète une compréhension plus large de cette maladie, qui ne se limite pas à un changement de personnalité. Les souvenirs, les comportements, les attitudes et l'âge tel qu'il est perçu par la personne changent au même moment.

    « Nous [elle utilise souvent le pronom "nous" pour parler d'elle-même] avons beaucoup de côtés adultes. Le développement devrait être homogène… Mais puisque nous n'avons pas grandi naturellement, nous devons nous mettre à jour petit à petit… Finalement, nous avions neuf parties adultes, chacune prenant en charge une étape de notre vie d'adulte sans mauvais traitements. »

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique