• L'ex dealer du tout-Paris, Gérard Fauré, aborde ici la question de la Franc-maçonnerie et des illuminati :

    Source : Fréquence Radio 

     Franc-maçonnerie et Schizophrénie - Dr Jekyll & Mr Hyde (comprendre les arcanes du pouvoir)


    10 commentaires
  • Canal+/Netflix aime à vous faire découvrir les dernières avancées en matière de psychologie humaine dans leurs programmes de divertissements grand public :

     Au cours des dernières années, plusieurs chercheurs en psychologie ont proposé au travers de travaux scientifiques des « échelles » permettant de définir une « mentalité conspirationniste ». L’une de ces échelles que, par souci de simplification, nous appelons ici « l’échelle de Bruder » – le Conspiracy Mentality Questionnaire (CMQ) qui consiste en un questionnaire composé de cinq énoncés :

    - « Beaucoup de choses très importantes se produisent dans le monde dont le grand public n’est pas informé »

    - « Les politiciens ne nous disent généralement pas ce qui motive réellement leurs décisions »

    - « Les agences gouvernementales surveillent étroitement les citoyens »

    - « Des événements qui, en apparence, ne semblent pas avoir de lien sont souvent le résultat d’activités secrètes »

    - « Il existe des organisations secrètes qui influencent considérablement les décisions politiques »


    4 commentaires
  • ➤ Le procureur de la république croate contraint de démissionner parce qu'il est fran-maçon...Le procureur général de la république de Croatie vient de démissionner de ses fonctions ce 19 février. Dražen Jelenić a récemment fait une déclaration publique annonçant que la révélation de son appartenance à la franc-maçonnerie le contraignait à présenter sa démission, notamment suite à des pressions venant du sommet de l’état. Il a déclaré : « Mon adhésion à cette association légale n’a eu aucun impact sur mon travail, mais après les insinuations récentes à cet égard, il m’était devenu pratiquement impossible de continuer à assurer ma mission (…) Je ne considérais pas nécessaire d’en parler publiquement puisque cette activité n’allait pas à l’encontre de ma position de Procureur de la République ».

    Le premier ministre croate Andrej Plenkovic a confirmé jeudi qu’il avait accepté la démission du procureur en chef Jelenic, après avoir admis qu’il appartenait à une loge maçonnique. Il a déclaré : « Cela ne signifie pas qu’il a agit contre la loi (…) Il s’agit là d’une question d’intégrité quand aux personnes qui gouvernent les plus hautes instances. » Le premier ministre a ajouté que le problème est que le gouvernement n’avait aucunement été informé de son appartenance à la franc-maçonnerie. À l’occasion de cette affaire, le président élu Zoran Milanovic a affirmé qu’il avait lui-même été invité à rejoindre les frères trois points, mais qu’il avait refusé.

    C’est l’hebdomadaire croate Nacional qui a révélé, preuves à l’appui, que Jelenic est un franc-maçon qui a volontairement gardé le secret sur cette affiliation à la loge. L’ex-procureur a tout d’abord nié appartenir à une organisation secrète en affirmant qu’il ne s’agissait que d’une association civique déclarée, conformément à la loi… Puis il a finalement déclaré aux médias qu’il avait reçu l’initiation maçonnique le 8 mars 2018… et un mois plus tard il était nommé à son poste de procureur de la République.

    Il faut savoir que les hauts responsables croates sont tenus de déclarer leur appartenance à des associations ou organisations auprès de la Commission pour la Résolution des Conflits d’Intérêts. Chose que Jelenic n’a pas jugé bon de faire…

    Le ministre de la Justice Drazen Bosnjakovic a quand à lui affirmé que le gouvernement n’était pas au courant de cette affiliation maçonnique du procureur général, en déclarant publiquement : « Il est inacceptable que le procureur général soit membre d’une telle association, indépendamment du fait qu’elle soit enregistrée légalement, car son activité dissimulée derrière le voile du secret représente un risque potentiel pour son impartialité. »

    Le militant politique croate Ivan Vilibor Sinčić, candidat à l’élection présidentielle de 2014, affirme que ce ne sont pas les structures officielles comme le gouvernement et le Parlement qui gouvernent le pays, mais plutôt des lobbies et des loges.

    Il a déclaré : « Cela se confirme avec cette affaire du procureur général. Ce qui est très révélateur ici, c’est que Mr Jelenic n’a pas été licencié parce qu’il a mal fait son travail, ni parce qu’il était franc-maçon… mais bien à cause du fait que son appartenance à la franc-maçonnerie a été découverte et mise en lumière par la presse (...) Je constate également que Mr Jelenic a rejoint l’association maçonnique en mars 2018, suite à quoi en avril 2018 il a été nommé procureur général… puis en mai 2018 les premières lettres concernant l’affaire Borg sont sorties…

    Je ne crois pas Mr Bosnjakovic et Mr Plenkovic lorsqu’ils disent « nous ne savions pas ». Ce n’est pas vrai, je suis convaincu qu’il savaient et je pense que de nombreux membres d’importants partis sont également francs-maçons. Le pouvoir n’est pas dans les institutions, mais bien souvent à l’extérieur. »


    2 commentaires
  • ➤ Muriel Salmona évoque à demi-mot le contrôle mental basé sur les traumatismes (MK)Voici un petit extrait d'une retranscription de la conférence de Muriel Salmona au 1er Congrès de la Chaire Internationale Mukwege, donnée le 14 novembre 2019 à Liège. Comme à son habitude, Salmona donne un exposé exhaustif et clair en matière de psychotraumatologie et des conséquences sociétales de ce fléau qu'est la pédocriminalité et plus globalement les violences sexuelles. Un exposé que l'on peut qualifier de magistral. Nous pouvons constater que la spécialiste française de psychotraumatologie est évidemment bien au fait que les états dissociatifs sont une clé de contrôle mental des victimes, sachant que c'est dans la petite enfance que ces états dissociatifs extrêmes volontairement provoqués, et couplés à une programmation, permettent d'obtenir plus tard des adultes sous contrôle total (ou presque)... Elle parle bien de "groupes sectaires" mais sans toutefois s'attarder sur la nature exacte de ces groupes... ce qui sous-entendrait basculer dans le "complotisme" en parlant de sociétés secrètes, de satanisme, de luciférisme.... bref de Franc-Maçonnerie, car il est un fait que la FM est particulièrement inquiétée (à tort ou à raison, la justice nous le dira-t-elle un jour ?) par des témoignages récurrents de sévices rituels et de contrôle mental basé sur les traumatismes visant la dissociation de la victime... (les groupes sectaires ne font pas que rechercher les sujets dissociés... Ils font en sorte de les produire, c'est un point essentiel).

    Il s'agit donc d'un numéro d'équilibriste consistant à dénoncer ce qui relève d'une boîte de Pandore soudée d'un chape de plomb, c'est à dire l'occultisme le plus hardcore.... tout en évitant de se faire blackbouler de la scène publique par la secte au pouvoir.... qui pratique à tour de bras les protocoles dissociatifs sur les enfants.... En espérant que la Dre Salmona ne souffre pas trop de dissonance cognitive ou pire encore... Que Dieu la bénisse et la renforce dans son travail.

    _______________________

    Les victimes dissociées sont également très recherchées par les proxénètes, les groupes sectaires et les bandes armées. Elles vont pouvoir tolérer des conditions extrêmes, des situations à risque très dangereuses, des douleurs intenses, des pratiques sexuelles dégradantes humiliantes, et de graves atteintes à leur intégrité physique et psychique, et à leur dignité sans avoir la capacité de s’y opposer  ni de se révolter, elles peuvent même les subir en gardant le sourire. Le lien entre violences sexuelles subies pendant l'enfance et situation prostitutionnelle est très significatif.

    La dissociation traumatique est une véritable hémorragie psychique qui annihile la volonté de la victime. Elle se sent perdue avec un sentiment d’étrangeté, et ne se reconnaît plus. Elle est privée de ses émotions et dans l’incapacité de penser ce qu’elle subit et d’y réagir de façon adaptée. Elle est sur mode automatique, avec un sentiment d’absence au monde, d’être coupée d’elle-même et de son corps. Cette dissociation rend très difficile voire impossible toute opposition ou toute défense mentale et physique vis à vis de toutes les violences qui sont exercées contre elle : les paroles assassines, les coups, les humiliations ne rencontrent aucune résistance mentale ou physique. Cela rend la victime très vulnérable à l’agresseur, qui peut exercer une emprise totale sur elle, et coloniser son psychisme en la formatant pour qu’elle se ressente comme coupable, nulle, sans valeur, sans droit, comme un objet à sa disposition. L’agresseur peut lui faire subir tous les sévices qu’il veut exercer comme si elle était un pantin, parfois pendant de longues années. 

    La victime dissociée reste donc comme indifférente aux violences qu’elle continue à subir, à sa souffrance, à la douleur, et également à la mémoire traumatique de celles qu’elle a déjà subies. Les évènements sont là, mais à distance, ils ne s’imposent pas émotionnellement. Les violences et les réminiscences ne sont pas ressenties émotionnellement mais elles n’en sont pas moins stressantes et traumatisantes, bien au contraire puisqu’il n’y a pas de réflexe de défense...

     Source : http://stopauxviolences.blogspot.com/2020/02/le-psychotraumatisme-du-viol-texte.html


    4 commentaires
  •  ➤ LEB SHABAR - Le "Coeur Brisé" ou le fractionnement de l'esprit ouvrant la porte aux démons ?Le mot hébreux "leb", en plus de signifier cœur, peut également se traduire par esprit, âme ou conscience. Les théologiens nous disent que dans le Nouveau et l'Ancien Testament, les références à l'esprit, l'âme et le cœur se rapportent à une seule et même chose. Ce qui signifie que dans Ésaïe, le "cœur brisé" (leb shabar) équivaut à la conscience brisée ou à l'esprit brisé, littéralement fractionné en mille morceaux.

     

    Il est dit que le forcené LÉGION se meurtrissait avec des pierres... dans l'animation à 3:20 on le voit en train de se scarifier le bras jusqu'au sang avec une pierre. Les thérapeutes qui travaillent avec des victimes/survivants rapportent que l'automutilation par la scarification est la caractéristique la plus commune des patients souffrant de sévères troubles dissociatifs. La douleur et la décharge d'endorphines qu'apportent la scarification est un moyen - généralement inconscient - de se dissocier et de se soulager du mal être intérieur.

    MK : Le Livre

    Trauma & connexion aux autres dimensions

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique