• ➤ "Alice ou la dernière fugue" - Claude Chabrol et le thème du contrôle mental

    ➤ "Alice ou la dernière fugue" (Claude Chabrol - 1977)

    Un film du célèbre cinéaste français Claude Chabrol datant de 1977.

    Une production énigmatique et mystérieuse qui se réfère indirectement au conte d'Alice au Pays des Merveilles.

    Ce film contient un certain nombre d'éléments explicites se référant au MK, mais il semble que le principal élément qui revient sans cesse tout au long de l'histoire soit une petite horloge, tantôt fonctionnant et tantôt en panne = symbolisant les états dissociatifs (les trous de mémoire) de Alice ? La femme manipulée qui est au coeur de l'intrigue de cette étrange production de Chabrol...

    "La dernière fugue" ... de qui, de quoi ?


  • Commentaires

    1
    Timo
    Mercredi 2 Mars 2016 à 00:22

     Il y a quelque chose que je n'ai toujours pas compris, c'est pourquoi dans les clips, dans les films (celui-ci ou Alice au pays des merveilles, le Magicien d'Oz... ) il y a des références au contrôle mental. Quel est  l'intérêt de "dévoiler" cela au grand public? Parce que pour les non-initiés (ceux pour qui votre site n'est que pure divagation) il s'agit juste de conte, d'histoire qui permettent seulement de se divertir ou de stimuler l'imaginaire. Pourquoi en faire quelque chose de public?

      • Timo
        Jeudi 3 Mars 2016 à 23:42

        Pas de réponse?

    2
    Timo
    Mercredi 2 Mars 2016 à 23:51
    Je passe le bonjour à le gall
    3
    Timo
    Jeudi 3 Mars 2016 à 23:41

    Tiens mon homonyme!

    4
    Timo
    Dimanche 6 Mars 2016 à 18:51
    Salut vieille branche
    5
    lola
    Samedi 28 Mai 2016 à 23:05

    moi j'ai peut etre une reponse qui te satisferait, je penses, que pour les esclaves monarch( qui sont desormais nombreux et certains errent dans la société en imaginant etre normaux) cela leur permet de voir des references connues inconsciement et aussi surtout je devrais dire, de voir d'autres personnages dissocir les mondes comme dans les films que tu cite notament retour a oz ou comme dans beaucoup de films pour enfants, les personnages de la vie ordinaire sont transformés dans l'imaginaire de l'enfant dans d'autres mondes, ou celui ci est le hero. Mais cela permet aussi, de faire des clin d'oeils et d'etre projeter au grand public, afin d'influencer aussi l'inconscient du grand public, déja sur plusieurs plans, notament l'idée inconsciente " qu'ils sont beaucoup plus fort" et de la meme maniere que pour les esclaves monarch, d'influencer notre imaginaire et notra façon de gerer des situations conflictuelles.

    6
    Lily marie
    Samedi 30 Juillet 2016 à 08:13
    Rendre ces choses public permet de rendre le contrôle mental comme fantaisiste." Ils sont bêtes ces élites de tout dévoiler. " Alors qu'au contraire rendre ses supports de contrôle mental permets aussi de programmer ou declanché d'anciennes programmation.
    Petite, certains Disney me faisait automatiquement des "cauchemars" assez anormale pour une petite fille de 5ans. Parmi ces Disney il y avait Alice aux pays des merveilles ( surtout la scène avec les fleurs qui parlent, ne déclenche des angoisses même encore maintenant. Et aussi la belle au bois dormant, quand elle monte les escaliers hypnotisé par une boule de lumière verte. Encore maintenant rien que la musique me déclanche des crises de larmes incontrôlable. Pourtant ce ne sont que des dessins animés... mes parents eux même ont toujours dis que j'étais juste sensible et chochotte. Qui pourrait croire que ces films soit si pervers?!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :