• Se déroule actuellement à Rennes le "troisième procès d'Outreau" mettant en cause Daniel Legrand fils, un des acquittés. Jonathan Delay, un des enfants reconnu victime à l'époque du premier procès d'Outreau devant la Cour d'assises de Saint-Omer, revient aujourd'hui pour témoigner. Suite à son audition du 20 mai dernier, il a été attaqué sur le manque de précisions concernant ses souvenirs d'abus sexuels, remontant à sa petite enfance. Le juge et la défense ont beaucoup insisté (à juste titre) sur la notion de souvenirs, en abordant la question comme s’il s’agissait de « souvenirs de vacances ». Malheureusement, personne n’était là pour venir expliquer devant la Cour le fonctionnement des mémoires traumatiques. Jonathan parlait bien de flashs, d’images, mais il a évidemment du mal à reconstituer un déroulement chronologique d’une scène en particulier car il s'agit d'un véritable puzzle mémoriel, et il semblerait que la défense, le juge et même la partie civile ignorent totalement cette facette du fonctionnement de la mémoire. Les avocats de Jonathan auraient éventuellement pu le soutenir en mettant en avant cette notion de mémoire traumatique, pouvant remonter des années plus tard sous forme de flashbacks avec des images et non forcément une scène de vie entière. Jonathan a déclaré: « je parle d’images que j’ai dans la tête, je ne parle pas de souvenirs », ou encore : « Présentez-moi la personne qui me permet d’aller dans mes souvenirs, moi, j’en suis incapable. »

    Source: http://www.itele.fr/chroniques/grand-decryptage-olivier-galzi/outreau-3-le-proces-de-trop-124738

    Suivre le procès sur Pedopolis.com ou encore sur outreau-miseaupoint


    votre commentaire
  • ➤ Ré-ouverture (temporaire) de Pedopolis v.2 Bêta

    https://pedopolis.com


    votre commentaire
  • ➤ L'inceste et les abus rituels "initiatiques" dans la secte maçonniqueLe témoignage suivant est un extrait du livre "Terror, Trauma and The Eye In The Triangle" (Terreur, trauma et l'oeil dans le triangle: la présence maçonnique dans l'art et la culture contemporaine) paru en 2007. Lynn Brunet nous révèle que son père Franc-maçon a abusé d'elle sexuellement lorsqu'elle était toute petite... Il lui a aussi avoué l'existence de certaines factions maçonniques qui pratiquent les abus rituels sur les enfants et l'omerta totale qui couvre ces horreurs.

                       ________________________________________

     La participation de mon père à la Franc-maçonnerie l'a conduit au fil des années à rejoindre la loge Bleue et la loge Rouge de notre région (Australie). Cela signifiait qu'il devait s'y rendre une ou deux fois par semaine, ainsi que pour les dîners (agape) ou le fêtes comme Noël qui réunissent alors les familles. Au début des années 80, il fréquentait encore beaucoup la loge. Par la suite, pendant mon adolescence, il a rejoint l'Ordre rosicrucien et ma soeur aînée les a également rejoint à l'âge adulte.

    C'est ainsi que notre famille est devenue un centre de discussion sur les expériences "mystiques", l'hypnose de groupe, on faisait des soirées avec d'autres rosicruciens. Il y avait donc beaucoup d'intérêt pour toutes les activités de ce genre, dites "illuminées". Mon père avait "vu la lumière" à travers une expérience mystique et il a passé de nombreuses années a essayé de retrouver cette sensation par toutes sortes de moyens. Il avait même construit un caisson d'isolation sensorielle dans notre arrière-cour. Il nous prêchait aussi régulièrement ses croyances sans toutefois nous dévoiler ses secrets. Ces discussions unilatérales sur la vérité mystique nous était toujours confiées individuellement avec l'exhortation à considérer la solitude comme une des valeurs les plus importantes. J'avais développé un profond ressentiment face à la supériorité de son "illumination", mais étant encore petite, je n'étais pas en mesure moi-même de m'expliquer cela. Il avait toujours semblé être un homme doux, mais j'ai toujours ressenti vaguement et inexplicablement qu'il m'avait utilisé pour développer sa propre spiritualité. De ce fait, j'avais une résistance à rejoindre la Rose-Croix jusqu'à mes 20 ans où j'y suis finalement rentré pour recevoir des cours par correspondance. Cependant la première fois que j'ai visité le Temple à Redfern, j'ai eu un terrifiant sentiment d'appréhension et c'est pourquoi je me suis retirée de l'Ordre.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • ➤ Dissociation et "illumination"...

    Dans son livre "Terror, Trauma and The Eye In The Triangle" (Terreur, trauma et l'oeil dans le triangle: la présence maçonnique dans l'art et la culture contemporaine), Lynn Brunet écrit que le mythe d'Osiris et Isis, qui prend une place très importante dans le rite maçonnique écossais, pourrait bien être une illustration métaphorique du processus de traumatisme et de fractionnement de la personnalité. Brunet fait le parallèle entre les mythes, les rituels, la symbolique maçonnique et la psychologie du traumatisme, c'est à dire les fonctions du cerveau qui peuvent être liées aux pratiques initiatiques visant à créer une expérience mystique. Peut-être touchons nous là du doigt les racines des abus rituels traumatiques pratiqués sur des enfants, le phénomène de dissociation étant l'ouverture d'une porte vers d'autres dimensions.Tout en sachant que les cultes sataniques et lucifériens "sacralisent" les enfants de l'élite en les faisant passer systématiquement par ces processus dit "initiatiques", en effet les traumatismes extrêmes créent un fractionnement spirituel qui ouvre une brèche vers d'autres dimensions (médiumnité, possession, phénomènes totalement liés au fractionnement de l'âme, dit de la personnalité). Les états de profonde dissociation sont souvent décrits comme une expérience où les lois de la physique sont transcendées... Extraits:

    "Cette capacité humaine d'échapper à la terreur et à la douleur émotionnelle ou physique intense par le déni et la dissociation peut avoir été exploitée par la Franc-maçonnerie dans le but d'atteindre des expériences mystiques. En interférant dans le processus cérébral par un trauma physique ou psychique (choc, terreur, hypnose), l'esprit peut subir un dérèglement de la notion du temps et éprouver un sentiment d'intemporalité (...) Lorsque Osiris a été ressuscité, il possédait "l'oeil qui voit tout". Si la reconstruction d'Osiris représente la récupération des souvenirs traumatiques, alors cette capacité de "tout voir" peut être traduite comme la capacité d'affronter la mort ou le mal. Ces notions de faire face à la mort, l'idée du voyage initiatique et de la renaissance dans les textes maçonniques prennent donc une certaine signification avec les théories contemporaines sur la mémoire et les traumatismes. D'un point de vue physiologique, il est intéressant de noter que les neurones qui semblent être les plus associés à la conscience, sont décrits comme des cellules pyramidales. Nous pouvons faire ici le parallèle avec le symbolisme de la découverte d'Isaac Newton sur la décomposition de la lumière blanche dans les différentes couleurs de l'arc-en-ciel à travers un prisme de verre triangulaire. L'oeil dans le triangle maçonnique incarne la physique de Newton dans le sens où il peut être une représentation visuelle du fractionnement faisant référence à la dissociation, à l'illumination de la conscience (…) Ici, la philosophie des Lumières sur le lien entre Terreur et Sublime décrite par Edmund Burke devient pertinente. Toutes les choses qui véhiculent de la terreur, dit-il, "sont une source du Sublime, ils produisent l'émotion la plus forte que l'esprit est capable de ressentir." Peut-être cela fait-il écho à la recherche neurologique. L'endroit où toutes ces fonctions semblent se coordonnées est appelé le système limbique, comprenant le thalamus, l'amygdale, l'hippocampe et d'autres structures"

    Lynn Brunet - "Terror, Trauma and The Eye In The Triangle"

    Dans "The Masonic Initiation", Walter Leslie Wilmshurst décrit bien comment les états altérés de conscience, les profonds états dissociatifs, sont un point essentiel dans l'initiation maçonnique: "Certains états dissociatifs arrivent naturellement même chez les personnes les plus équilibrées et en parfaite santé (…) une "extase" complète, un état où la conscience se sépare alors de l'Ego et du corps physique. Des apparitions et même des actions à distance sont des faits bien reconnus. De tels phénomènes sont explicables par l'existence d'un véhicule plus subtil que le corps physique grossier et la conscience peut se transférer temporairement de l'un à l'autre. Ces deux corps sont capables de fonctionner conjointement dans une complète indépendance (…) Un Maître est quelqu'un qui a dépassé ces incapacités auxquelles sont soumis les hommes moyens sous-développés. Il a la pleine connaissance et le plein contrôle de toutes ses parties, que son corps physique soit éveillé ou en sommeil, il maintient un état de conscience continu. Il est capable de se couper et de se débrancher des affaires temporelles pour les remplacer par d'autres d'ordre supra-physique. Il peut fonctionner à distance de son corps physique, il peut dépasser les banalités pour accéder à de plus hauts plans de l'échelle cosmique… L'initiation se produit toujours lorsque le corps physique est en état de transe ou de sommeil et lorsque la conscience, temporairement libérée, est transférée à un niveau supérieur."

    En sachant que le moyen le plus direct pour provoquer un profond état dissociatif est le traumatisme pur et dur : la terreur et la douleur extrême provoquent une disjonction neurologique et une brèche ouvrant les portes vers d'autres dimensions...


    3 commentaires
  • Extrait de l'interview de Véronique Lévy, sœur de Bernard-Henri Lévy, par Jean-Pierre Elkabbach sur Public Sénat (Bibliothèque Médicis) (10/04/2015)

    L'alter ego "BHL"... Comme un "diable avatar" :


    votre commentaire
  • Source: The Oprah Winfrey Show

    Je pouvais aller dans ce parc (dans mon esprit) où ma mère et ma tante avaient l'habitude de m'emmener. Je suis donc là dans ce parc à courir et à jouer, c'était tellement de belles journées. Donc à chaque fois que quelqu'un me faisait quelque chose d'horrible et d'insupportable, je pouvais aller dans ce parc, à l'intérieur de mon esprit, jusqu'à ce que ce soit terminé.

    Tout ce dont je me souviens c'est qu'il m'a violemment attrapé, j'étais plaqué contre le grillage tellement fort que mes mains saignaient, et il me frappait...J'essayais juste de préserver ma vie...et je me suis senti en train d'essayer de me rendre à cet endroit dans ce parc, dans mon esprit, là où je pourrais supporter ça… J'essayais d'atteindre ce parc et je n'y arrivais pas... Cela m'enrageais tellement... J'essayais encore et encore... Quand j'y étais enfin et que j'ai vu l'herbe arriver dans mon esprit... Je me suis vu en train de courir hors de moi... Et je ne pouvais pas rattraper ce petit garçon... Je ne pouvais pas rattraper ce garçon pour le ramener vers moi... Je ne pouvais pas me ramener moi-même vers ma personne... J'ai alors pensé que je mourais, je ne comprenais pas... Cela m'a prit tellement de temps pour comprendre ce qu'il s'était passé.

                    ➤ La dissociation, comment ça marche ? Allô Docteur                                                  

      ➤ Les Troubles Dissociatifs


    1 commentaire
  • Le contrôle mental basé sur les traumatismes est la pierre angulaire des abus rituels "initiatiques", visant à provoquer de profonds états dissociatifs chez les petites victimes. Le contrôle mental de ce type est le point central sur lequel repose le contrôle de la société, et l'axe principal de cet outil est le trouble dissociatif de l'identité.

    Lors de son récent passage sur MetaTV, Stan Maillaud a consacré cinq minutes pour décrire ce système de MK qui est la Boîte de Pandore des cultes sataniques et des sociétés secrètes lucifériennes.

    Un point essentiel pour "Comprendre l'Empire".....

     

    ➤➤➤ Extraits du livre de Stan Maillaud "Le protocole des ignobles en robes noires" : La reproduction des criminels pédophiles...génération après génération"

    ➤➤➤ La personnalité fractionnée du témoin X1: Régina Louf

    ➤➤➤ Nos Élites sous "Mind-Control" ? Programmation dès la petite enfance


    2 commentaires
  • ➤ Archive: Interview de Karen Mulder "C'est leur destin" - M6Retranscription de "C'est leur destin" - 20 septembre 2002, M6

    Une vidéo introuvable sur le web.

    Affaire Karen Mulder - Interview VSD Janvier 2002

    "Karen Mulder – la résurrection du top model"

    PLATEAU

    Benjamin CASTALDI : "I am what I am" est un succès, c'est un triomphe. "Je suis ce que je suis", certainement une chanson qui n'a pas été choisie par hasard. En revanche, vous avez parlé assez peu mais on a beaucoup parlé à votre place. Moi, j'ai vu pas mal de magazines, des séances photos qui n'étaient pas forcément volontaires, beaucoup de choses ont été écrites et dites. Question simple pour commencer : comment allez-vous ?

    Karen MULDER : Je vais très bien (rires), je vais très bien, c'est vrai, j'ai passé des moments très difficiles mais là ça va très bien.

    BC : On a parlé, par exemple, de dépression, oui ou non ?

    KM : C'est à dire la dépression, je dirais plutôt qu'elle était avant, c'est une dépression qui a durée toute ma vie, c'est la raison pourquoi j'aimais tant la vie que je menais, c'était une façon....je me créais un monde qui n'était pas forcément réel et parce que la réalité ne me plaisait pas.

    BC : Quand on a préparé l'émission, on a parlé ensemble du mot destin, et vous m'avez dit ; "Moi, je veux raconter ce qu'évoque pour moi le mot destin". Si vous deviez résumer en quelques mots le destin de Karen Mulder, vous diriez quoi ?

    KM : D’un côté c’est un conte de fée, et d’un autre côté c’est un film d’horreur, un vrai cauchemar. Et quant tout est remonté, il y a des gens qui ont essayé de m’empêcher de parler. On m’a mis dans une clinique pour m’empêcher de parler. J’en suis sortie avec l’aide d’un avocat, c’était tout un truc...

    BC : Tout un binz comme on a dit...

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • La grande hypocrisie de notre époque, l'ignoble imposture !

    Sur le plateau de Canal +, la psychologue Hélène Romano nous rappelle l'imposture judiciaire du procès d'Outreau visant à discréditer définitivement la parole de l'enfant lorsqu'il dénonce des abus sexuels !

    La protection véritable de l'enfance contre la pédocriminalité isolée ou en réseau n'a jamais été une réelle préoccupation pour nos dirigeants. Quelle est la funeste raison d'un tel laisser-aller au sein de nos institutions ?

    Retour sur le traitement du dossier Zandvoort par nos ministres de la "justice":


    votre commentaire
  •  

    Source: The Vigilant Citizen - Traduction: MK-Polis

    Le morceau "Style" de Taylor Swift a pour sujet son ancien amant: Harry Styles.
    Cependant le clip, au travers de la symbolique qu'il véhicule, donne à cette chanson une toute autre signification:
    Il s'agit du trouble dissociatif de l'identité, le résultat ultime du contrôle mental Monarch.

    Lire la suite...


    1 commentaire

  • 2 commentaires
  • ➤ La nuit où ma copine a oublié qui j'étais...Source: vice.com

    Telle qu'elle y paraît, la situation ne pourrait pas être pire. Un homme a coincé une femme en larmes et terrifiée dans le hall d'entrée d'un immeuble et ne la laissera pas s'en aller. Cet homme, c'est moi. Si une autre personne entrait à cet instant, la femme dirait que je suis pour elle un parfait étranger. Elle affirmerait aussi qu'elle n'a aucune idée de comment elle a atterri là.

    Cette tierce personne déduirait facilement que, selon toute vraisemblance, je l'ai droguée. Si elle avait un peu de décence et d'humanité, elle lui viendrait en aide par n'importe quel moyen. Peut-être qu'elle appelerait la police. Peut-être même qu'elle me casserait la gueule – après tout, à ses yeux, j'étais clairement en train de planifier le viol de cette jeune femme. Il n'y a presque aucune explication dans laquelle je pourrais avoir le bon rôle. Enfin, presque.

    Ma copine était en train de vivre une grave crise de trouble dissociatif de l'identité (TDI) et j'ai prié Dieu pour que personne ne surgisse dans le hall. Heureusement, s'il existe, il m'a écouté.

    Ma copine m'a parlé pour la première fois de sa maladie un matin de Noël, alors que nous étions au lit. À cette époque, notre relation entrait dans son huitième mois. Jusqu'à présent, on avait pu parler à peu près de tout, sauf de ce sujet. Je ne pense pas qu'elle craignait que ça m'effraye, mais elle devait être sûre de pouvoir me faire entièrement confiance avant de m'en parler.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ➤ "Barbe Bleue" et les disparitions d'enfants au XVè siècle - Éliphas LéviExtrait de "Histoire de la magie" - Éliphas Lévi

    Les contes de l'ogre et de Croquemitaine furent réalisés et surpassés par les actions de ce fantastique scélérat, et son histoire est restée dans la mémoire des enfants sous le nom de la Barbe Bleue.
    Gilles de Laval, seigneur de Raiz, avait en effet la barbe si noire, qu'elle semblait être bleue comme on peut le voir par son portrait qui est au musée de Versailles, dans la salle des Maréchaux ; c'était un maréchal de Bretagne, brave parce qu'il était Français, fastueux, parce qu'il était riche, et sorcier parce qu'il était fou.
    Le dérangement des facultés du seigneur de Raiz se manifesta d'abord par une dévotion luxueuse et d'une magnificence outrée. Il ne marchait jamais que précédé de la croix et de la bannière ; ses chapelains étaient couverts d'or et parés comme des prélats ; il avait chez lui tout un collège de petits pages ou d'enfants de choeur toujours richement habillés. Tous les jours un de ces enfants était mandé chez le maréchal, et ses camarades ne le voyaient pas revenir : un nouveau venu remplaçait celui qui était parti et il était sévèrement défendu aux enfants de s'informer du sort de tous ceux qui disparaissaient ainsi et même d'en parler entre eux.

    Le maréchal faisait prendre ces enfants à des parents pauvres, qu'on éblouissait par des promesses, et qui s'engageaient à ne jamais plus s'occuper de leurs enfants, auxquels le seigneur de Raiz assurait, disait-il, un brillant avenir.
    Or, voici ce qui se passait : La dévotion n'était qu'un masque et servait de passeport à des pratiques infâmes.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ➤ Archive: Serge Monast sur la Franc-maçonnerie Luciférienne


    votre commentaire
  • ➤ Archive "La Presse": La SQ a ouvert une enquête sur une mystérieuse secte satanique en EstrieSource : La Presse (Canada), par Marie-Claude Lortie, 30/09/1995.

    - Je suis née dans une secte satanique. Dans une famille où tous les membres devaient adorer Satan, lui porter un amour inconditionnel, tout faire pour lui obéir. J'ai subi des sévices dès l'âge de trois ans et demi, j'ai été torturée, martyrisée, violée. J'ai vu des sacrifices d'animaux, mais aussi des sacrifices humains...

    - Humains ?

    - Oui. Humains, affirme Manon sur un ton solennel.

    Assis dans la cuisine d'une petite maison en Estrie, Luc Grégoire, un enquêteur de l'escouade des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, laisse échapper un grand soupir. Ce n'est pas la première fois qu'il entend cette femme de 28 ans lui parler de messes noires, viols, sévices corporels et sacrifices. Il a entendu aussi le témoignage de plusieurs autres personnes sur ces macabres sujets. L'affaire lui semble très sérieuse. « J'ai cinq personnes qui me racontent des affaires semblables », dit-il.

    Grégoire a épluché les rapports des psychothérapeutes appelés à évaluer chacun des cas et il a parlé à plusieurs autres témoins.

    Si Manon raconte aujourd'hui ce qui lui est arrivé, au risque de compliquer la tâche des policiers, c'est qu'elle espère que tous ceux qui savent des choses et qui pourraient témoigner, oseront briser la loi du silence permettant à la secte de poursuivre ses activités. Manon vit en Estrie, dans un lieu qu'elle veut garder secret, même si elle dit ne pas avoir peur des représailles de cette secte satanique qu'elle a quittée il y a cinq ans....

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • 2 mars 2015


    votre commentaire
  • ➤ Une affaire d'abus rituels sataniques dans la région de JohannesburgSource IOL News 03/03/2015 - Traduction MK-Polis

    Johannesburg - Des pratiques d'abus rituels sataniques sont suspectées dans une église de Boksburg. Un enfant de neuf ans aurait été maltraité et violé par ses grands-parents, son oncle et un pasteur.

    L'affaire qui n'avait pas été poursuivie à l'époque remonte en 2013. Cependant, l'unité SAPS spécialisée dans les crimes rituels, a par la suite été amenée à enquêter sur cette affaire. Cela a aboutit à l'arrestation de quatre agresseurs présumés le mois dernier.

    Lundi, les deux grands-parents, l'oncle de 29 ans et un pasteur de 54 ans ont comparu devant la Cour des Magistrats de Germiston pour une demande de libération sous caution.

    Durant la procédure, un des policiers enquêteurs a décrit le calvaire qu'a enduré le garçon. Le lieutenant-colonel Hendrick de Jager a déclaré que lors des auditions, le garçon a révélé que pendant une période (possiblement plusieurs années) le groupe l'avait prétendument agressé et violé à plusieurs reprises.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Un morceau de rap sur la thématique de la pédocriminalité et les états dissociatifs que ces traumatismes entrainent. "Alice" traverse le miroir, elle se dissocie de la réalité et sa personnalité se fractionne pour échapper à l'horreur... La programmation à l'esclavage sexuel.


    Un morceau de Soneper à retrouver sur sa chaîne YouTube:
    https://www.youtube.com/user/01soneper/videos

    Montage vidéo par Mk-Polis

    Dans le même registre: SKS Crew "La Loi du Silence"


    votre commentaire
  • Jimmy Savile, ancien présentateur de la BBC, a fait la une des journaux anglais depuis les révélations qui ont suivies sa mort concernant des viols sur mineurs. Le nombre de ses victimes potentielles se chiffre en centaines et plusieurs enquêtes sont encore en cours. Ce documentaire examine point par point la dimension occulte de sa vie et les relations qu’il entretenait avec ses nombreux collaborateurs et autres personnalités.

    Source : Society X – 13/01/2014 - Traduction : Guilux: nouvelordresatanique & Will Summer


    Note:

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Mise au point suite à une publication sur le site de Wanted-Pedo affirmant que l'archive du site Pédopolis (piraté en juin 2013) est "un fichier totalement obsolète, illisible et par conséquent inexploitable". Il se trouve que cette archive est loin d'être obsolète puisque, à ce jour, personne n'a encore fait le travail pour mettre en ligne un site aussi complet sur le sujet...  à bon entendeur.


    Archive Pedopolis.com (0,4 Go)

    (Dans le dossier, cliquer sur l'icône "index" afin d'ouvrir le navigateur internet qui vous présentera alors le site Pedopolis dans son intégralité)

    http://www.fichier-zip.com/2013/07/11/archive-pedopolis-inte-grale/

    L'archive a été remise en ligne par un internaute bienveillant à cette adresse:

    http://www.jclaurent.com/pedopolis/www.pedopolis.com/index.html

    Compte Twitter Pedopolis:

    https://twitter.com/Pedopolis


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique