•  ☞ Consulter la quatrième de couverture et le sommaire du livre MK

    __ _______________________ __

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • La Révolution et les Lumières ont balayé de l’esprit dit « profane » et de la culture populaire des Gueux déspiritualisés ces pratiques antiques païennes, les reléguant à d’ancestrales mythologies philosopho-symboliques et abstraites...

    Hors, la pratique religieuse concrète de ces initiations gnostiques s’est perpétuée à travers les âges....

    * SOURCES / Sommaire * 0:00 : INTRO Mafessoli… 0:10 : Luc Ferry - Radio Classique 0:53 : Marcel Détienne - France Culture 2:13 : Charles-Louis Roche (affaire Allègre) 3:01 : Marcel Détienne - France Culture 3:18 : Maria Daraki - France Culture 3:49 : Maria Pia Maoloni (Dossier pédo Belgique/Italie) 4:18 : Mère de Robert (Messes noires en France) 5:23 : Caryn Stardancer (CKLN-FM) 7:15 : Scandale des Bacchanales (Wikipédia) 7:24 : Charles-Louis Roche (affaire Allègre) 8:09 : Maria Daraki - France Culture 8:59 : Henry C. Clausen 33° 9:41 : Jean-Pierre Darmon - France Culture 10:57 : Extrait du livre « Ritual Abuse & Mind Control » (Karnac) 11:49 : Extrait du Dossier « Dutroux Summary » (Wikileaks) 12:22 : Ottis Toole & culte satanique 14:02 : Michel Mafessoli « la catharsis & la part du diable » 14:25 : Jean-Pierre Darmon - France Culture 14:57 : Témoignage de Anneke Lucas 15:57 : Témoignage de Claudia Mullen 17:28 : Témoignage de Cheryl Hersha Beck 18:30 : Dr Petra Murkel (Arte - Xenius) 18:54 : OUTRO Lapin Blanc

    MK : Le Livre 

    FM & SCHIZO


    votre commentaire
  • Il y a quelques années, le gouvernement australien a mis en place une Commission d’enquête sur la pédocriminalité ayant rendu son rapport en décembre 2017. Tout comme la CIIVISE en France, les enquêteurs ont recueilli de nombreux témoignages de victimes et survivants lors d’entretiens privés. Le site internet de la Commission a rendu public de nombreux témoignages de victimes. Chose peu étonnante, nous y retrouvons de graves allégations concernant des groupes de francs-maçons.

    Bianca :

    Le père de Bianca a commencé à la violer dès l’âge de 2 ans. À partir de l’âge de 5 ans, il s’est mis à la conduire dans divers endroits de leur ville où au moins sept autres hommes l’agressaient sexuellement. Tous ces hommes étaient francs-maçons. Bianca se souvient de la canne maçonnique de son père, de son tablier et d’un livre qu’elle appelait le « catéchisme » des maçons, qu’elle voyait à la maison.

    Bianca a calmement lu son témoignage devant la Commission, décrivant les sévices sexuels que son père lui a fait subir. Elle a décrit avoir été maltraitée par d’autres hommes, en présence ou non de son père. « Je savais qu’ils utilisaient du matériel maçonnique, bâtons, cannes, livres, tabliers, il y avait aussi un sac spécial avec des choses dedans. » dira-t-elle.

    Les sévices ont cessé lorsqu’elle avait 11 ans. Bianca pense aujourd’hui que son père l’utilisait pour satisfaire ces hommes afin de monter dans la hiérarchie maçonnique.

    Betty :

    Betty déclare : « Il y a une partie de moi à l’intérieur qui est vraiment en colère ! Pourquoi les francs-maçons ne sont-ils pas exposés partout dans les journaux ?! »

    Dès son plus jeune âge, Betty a été violée par son oncle. Ce dernier, membre de la franc-maçonnerie locale, l’emmenait régulièrement à sa loge où trois autres pédocriminels francs-maçons l’attendaient…

    Dans un écrit remis à la Commission d’enquête, Betty affirme que les sévices étaient sexuels, physiques et psychologiques… Des photos pédo-pornographiques ont été prises. Elle se souvient qu’on la faisait tourner d’une personne à une autre.

    Aujourd’hui Betty a beaucoup de mal à se remémorer ses jeunes années d’une manière chronologique et cohérente : « Mes mémoires sont des visuels, des odeurs, des sensations corporelles et émotionnelles, mais je n’ai aucun souvenir des voix ou du son… J’ai compartimenté les événements de mon enfance pour pouvoir y faire face…. Je me souviens juste des gants… du blanc des gants. L’un d’eux portait tout le temps des gants blancs.

    Les viols par ces quatre hommes se sont poursuivis jusqu’à ce que Betty atteigne la puberté.

    Arabella :

    La veille de son quatrième anniversaire, Arabella a été emmenée par son oncle à une réunion de loge maçonnique lors de laquelle elle a été violée devant un groupe d’hommes.

    Arabella a été hanté par ce vécu durant des années, gardant le silence pour protéger ses cousins et craignant les francs-maçons actifs au sein de la police et de la justice.
    Finalement, vers l’âge de cinquante ans, Arabella a appris de la bouche de sa cousine que celle-ci avait elle aussi été violée par son père lors de réunions en loge maçonnique, de l’âge de 2 ans jusqu’à sa puberté.

    Merrick :

    Merrick décrit avoir été violé tout au long de son enfance par de nombreuses personnes, notamment par un ami de son père l’ayant emmené dans une loge maçonnique où d’autres hommes ont pris des photos de lui pendant qu’il subissait les sévices. Merrick pense qu’il s’agissait d’un sous-groupe au sein de la loge et il ignore si son père était au courant de ce qu’il s’était passé.


    1 commentaire
  • Voici un document rare montrant le 33° Henry Clausen affirmer face caméra que le rite maçonnique écossais est la continuité directe des antiques cultes à Mystères… tout en nous confirmant, chose extrêmement rare de la part d’un franc-maçon, que ces cultes à Mystères se sont vautrés dans la sorcellerie et les pratiques orgiaques :

    Transcription discours de Henry C. Clausen
    Le Rite écossais a découvert la clé de la connaissance ésotérique. C'est donc la descendance directe et la survivante des anciens Mystères... Nous perpétuons, préservons et enseignons l'ancienne sagesse et la connaissance ésotérique. D'autre part, le Rite écossais maintient, renforce et propage deux objectifs : Sociétal et Spirituel.
    Nous recherchons également l'union mystique ultime avec la divinité. Pour cela, nous révélons et appliquons dans nos différents degrés, du 4° jusqu'au 33°, l'ancienne sagesse et connaissance ésotérique parvenant à nous en traversant les siècles... Les puissances, les forces et les énergies peuvent être découvertes si nous cherchons profondément... Nous les trouvons aux quatre coins du monde : Les Mystères d'Isis et d'Osiris en Égypte. Les Mystères Mithraïques chez les Perses. En Afrique, en Grèce... en Inde... Les Mystères Druidiques, Gothiques, Scandinaves, etc... Les anciens Mystères sont par la suite tombés dans un déclin et une perversion. Ils ont été remplacés par les rituels cérémoniels de sorcellerie, d'incantations et de magie divinatoire. Ils ont aussi été remplis de pratiques indescriptibles: Les orgies de Bacchus !


    votre commentaire
  • ➤ Des Journalistes Ouvrent la Boîte de Pandore : Les Enfants-Robots MK des Réseaux PédocriminelsEn octobre 2018, la chaîne autrichienne PULS4 a osé aborder le sujet du contrôle mental basé sur les états dissociatifs, facette occulte de la pédocriminalité de réseau. La psychothérapeute Claudia Fliss et la sociologue Claudia Igney décrivent cette pratique ignoble consistant à fractionner/dissocier l'enfant afin de l'exploiter sexuellement dans les réseaux de l'horreur.

     

    Docu intégral V.O.

    Transcription :

    Journaliste : Voici un sujet tellement inconcevable qu'il est important de le traiter et d'éduquer sur la question. De jeunes enfants subissent ce qui est appelé du Contrôle Mental. Une terrible méthode menant l'enfant à ne ressentir aucune douleur ni aucune émotion lors des viols. Le but est de vendre ces enfants à des pédophiles en échange de beaucoup d'argent. Cette folie ne sort pas d'un mauvais scénario de film d'horreur, récemment un symposium sur ce sujet choquant s'est tenu à Vienne...

    Claudia Igney (sociologue) : Imaginez que dans le cadre d'un réseau d'exploitation sexuelle, un client veuille disposer d'un enfant, celui-ci devra endurer la douleur à l'extrême. Il est donc préalablement formé pour endurer ces situations là.

    Journaliste : Le sujet des abus rituels et des réseaux pédocriminels est peu traité par les médias. Ces informations parviennent rarement aux oreilles du grand public. Il y a 20 ans, une affaire a toutefois fait la une des journaux avec le pédocriminel Marc Dutroux. À ce jour, nous ne savons pas si il était seul ou si il participait à un réseau pédocriminel. Ces réseaux ont été le sujet central de la rencontre autrichienne réunissant des psychologues s'intéressant aux victimes formées pour endurer les violences et les sévices sexuels. Une méthode que la sociologue Claudia Igney nomme le Contrôle Mental, c'est à dire provoquer volontairement le fractionnement de la personnalité.

    Claudia Igney : Les experts connaissent parfaitement les formes de violence à appliquer pour fractionner la victime (...)

    Journaliste : Il est difficile de connaître le nombre exact d'enfants subissant cette forme de violence car les victimes témoignent difficilement, même après des années de thérapie. C'est un sujet tabou qui reste donc sous les radars. Il est important de sensibiliser et d'éduquer les psychologues sur le sujet, cela pour une meilleure reconnaissance des violences rituelles.

    Dans notre studio, nous recevons Claudia Fliss. Bonsoir... Vous êtes notamment l'auteur d'un ouvrage sur les violences rituelles (Handbuch Rituelle Gewalt). Nous avons nous mêmes été ébranlés par ces méthodes visant à transformer un enfant en robot...

    Pouvez-vous nous en dire plus ?

    Claudia Fliss (psychothérapeute) : Oui, prenons l'exemple d'un enfant encore très jeune qui est gravement agressé, ne pouvant plus supporter la douleur massive et persistante, il y aura alors une scission à l'intérieur de lui, une autre partie de sa personnalité va endurer l'épreuve. Par la suite les bourreaux utiliseront des déclencheurs, comme par exemple un son / tonalité pour accéder à cet alter formé à endurer la douleur. On menace également cet alter que s'il ne supporte pas l'épreuve, bien pire encore lui arrivera...

    Journaliste : Donc les enfants doivent apprendre à endurer la douleur durant les violences sexuelles...


    votre commentaire
  • Source/entretien intégral V.O.

    ➡️ SVALI

    Transcription :

    Le contrôle mental existe probablement depuis les premières sociétés secrètes. Je pense à l'ancienne Babylone, aux rituels, lorsque des gens juraient de garder secret certaines choses. Je parle là des temps Bibliques, à l'époque déjà il y avait du contrôle mental, mais différemment de ce que l'on connaît aujourd'hui.

    Historiquement, jusqu'au début du XXème siècle, le contrôle mental c'était des rituels. Le rituel lui-même était du contrôle mental et le contrôle mental était un rituel, pour beaucoup de sociétés secrètes...

    Par exemple, vous avez un enfant pendu par les pieds dans un puits, ou enterré vivant, et on lui dit qu'on le laissera là à moins de promettre de garder le secret, ou on apprend à l'enfant comment construire un mur intérieur en utilisant... Je suis désolée, je vais être un peu crue... En utilisant un corps humain comme ciment pour construire le mur, pour créer l'amnésie...

    Ce sont d'anciens rituels qui existent depuis des milliers d'années... C'était probablement le type de contrôle mental le plus répandu jusqu'au début du XXème siècle... Au début du XXème siècle, un changement s'est amorcé. Il ne s'agissait plus seulement de pratiquer un rituel efficace pour fragmenter l'enfant afin qu'il garde le secret. C'est devenu beaucoup plus scientifique, avec une forme moderne de contrôle mental. Vers 1912, certains ont cherché à améliorer ces techniques. C'est ce qui a fait la différence entre contrôle mental moderne et contrôle mental ancien. Ils y ont introduit des méthodes scientifiques relatives au comportement, à l'attachement (ndlr : MK-Ultra)...

    Dans ces groupes, je n'ai jamais rencontré un programmeur / bourreau qui n'était pas lui-même dissocié par les tortures subies durant son enfance. Je parle ici de toute la chaîne, jusqu'aux dirigeants des dirigeants... Quand j'étais dans ces groupes, je ne connaissais personne étant pleinement conscient de ses actes. Parce que vous ne pouvez pas, en tant qu'être humain, entrer en contact avec le plus profond mal satanique pratiqué dans ces groupes, sans être dissocié... Sinon je pense que vous devenez fou !

    Donc du haut en bas de la hiérarchie, ils sont tous dissociés !

    Mais à un certain niveau, les gens savent qu'on leur ment...

    Dieu nous a donné la faculté de reconnaître le Bien du Mal.

    Et c'est MAL de brutaliser un enfant !

    Voilà pourquoi ils utilisent le contrôle mental, s'ils ne le faisaient pas, tout le monde s'enfuirait dès l'âge de 5 ans... ou commencerait à en parler en dehors du cercle... Donc le but du contrôle mental est de faire taire cette voix intérieure (intuitive) qui dit que quelque chose ne va pas et qu'il y a quelque chose de mieux ailleurs...

    ____________________

    Note MKpolis : Le MK-Ultra a été directement inspiré par des pratiques occultes bien plus anciennes, consistant à dissocier des petites victimes par des traumatismes répétitifs afin de les programmer. Ces méthodes qui relèvent du paganisme polythéiste type luciférisme, existent depuis belle lurette au sein de familles engluées dans l’inceste transgénérationnel. Les individus à l’origine du projet MK-Ultra avaient bien compris que les victimes de telles violences dans l’enfance, développaient certaines particularités dissociatives les rendant très perméables au contrôle mental. MK-Ultra est donc l’application scientifique de protocoles très anciens relevant de l’occultisme le plus noir. Les programmes gouvernementaux secrets de MK et les abus rituels sataniques sont intimement liés. D’un côté nous avons des médecins en blouse blanche et de l’autre des prêtres en toge noire… https://noach.es/2020/06/01/comprendre-la-religion-sans-nom/


    votre commentaire
  • Télécharger le transcript vidéo

    ➤ NOYAU DUR #7 ∴ Le Flic, Le Malfrat et La Loge : L'Obscure Trinité Corruptrice - Opération TiberiusEn janvier 1997, The Guardian a publié pour la première fois une photo considérée comme unique. Elle perce le mur du secret qui entoure l’une des organisations les plus mystérieuses de Grand-Bretagne en révélant un grand rassemblement de policiers londoniens portant gants blancs, écharpes brodées et tabliers en peau d’agneau… Au moment où la photo a été prise, ces 60 hommes étaient tous membres de la loge maçonnique 9179, connue sous le nom de Manoir St James. Cette loge fondée en 1986 est exclusivement réservée aux officiers de Scotland Yard. La précieuse photo avait été transmise au Guardian par des policiers n’appartenant pas à la franc-maçonnerie. Elle semble avoir été prise lors d’une tenue inaugurale réunissant des policiers qui occupaient alors les postes les plus puissants des forces de l’ordre londoniennes. Tous ayant en commun l’originalité d’avoir eu les yeux bandés avec un nœud coulant autour du cou et une épée pointée sur leur cœur, alors qu’on les avertit que s’ils brisent leurs vœux de silence et de loyauté, ils auront "la gorge tranchée et la langue arrachée"…

    ...un peu comme chez les mafieux ?…

     

    En 2014, le quotidien britannique The Independant rapportait avoir eu accès à un rapport secret de Scotland Yard révélant que l’ensemble du système était infiltré par le crime organisé : autant la police que la magistrature…
    L’enquête interne nommée Opération Tibérius, a permis de mettre en lumière un vaste réseau de corruption au sein même de la police, notamment de Scotland Yard. L’Opération Tibérius a révélé que des criminels notoires avaient compromis de nombreux policiers, ainsi que des piliers de la justice pénale, magistrats et avocats.

    La conclusion du rapport Tibérius parle d’une « corruption policière endémique » et affirme que certains des plus dangereux criminels de Grande-Bretagne ont ainsi pu infiltrer Scotland Yard « à volonté » !

    Le constat est là : chantage, corruption de magistrats, falsifications de preuves, ingérence diverses et variées, coopération étroite entre officiers supérieurs de la police et criminels, notamment dans des affaires de drogue et de prostitution…

    Le rapport Tibérius nous apprend que la Franc-maçonnerie et son réseau occulte et sous-terrain n’est pas étrangère à ce pourrissement des institutions… Un tel niveau de corruption au sein même de la police et de la magistrature, explique notamment la facilité avec laquelle les dossiers de réseaux pédocriminels sont étouffés…

    La BBC a elle-même traité de l’Opération Tibérius dans un documentaire de 2016 intitulé « Cops, Criminals, Corruption: The Inside Story » (Flics, criminels, corruption : l’histoire interne). Bien évidemment, ce documentaire d’une heure passe sous silence la nature du réseautage ayant facilité l’enracinement de cette corruption… avec la BBC, le Temple est couvert ?

    Car en effet, le quotidien The Independant a non seulement révélé publiquement l’Opération Tibérius, mais également le ciment reliant les traîtres fonctionnaires corrompus : c’est à dire la Franc-maçonnerie…

    Le journaliste Tom Harper a révélé le secret de Polichinelle : des réseaux occultes de francs-maçons sont à l’origine de la corruption du système judiciaire. La rapport explosif de l’Opération Tibérius a divulgué que les criminels utilisent leurs contacts au sein de la Franc-maçonnerie pour « recruter des officiers corrompus » à Scotland Yard. Autrement dit, les Frères aux postes-clés s’entraident dans la criminalité, faisant passer le serment maçonnique avant l’intérêt public…

    Tandis que les médias mainstream pleurnichent en criant à la théorie du complot dès que l’on effleure le sujet des réseaux maçonniques nuisibles et parasites ; l’Opération Tibérius et par la suite le Projet Riverside ont clairement mis en lumière cette crasse institutionnelle qui conduit régulièrement à des propositions de Loi visant à ordonner légitimement que tous les policiers et juges déclarent leur appartenance à cette société secrète.

    Le député britannique Dale Campbell-Savors a lui-même publiquement déclaré que « plus de 250 policiers ont été contraints de démissionner suite à des enquêtes ayant révélées leur appartenance à certaines loges maçonniques dans le cadre d’un complot criminel. »

    La question qui se pose maintenant est la suivante : si les réseaux maçonniques sont secrets, comment le public profane peut-il avoir la certitude que ce problème est aujourd’hui éradiqué ? Notamment dans le système judiciaire de la république française désormais tristement connue sous le nom de Pédoland !


    1 commentaire
  • ➤ Extrait du livre "Answer to Jung : Making Sense of 'The Red Book'" (Lynn Brunet)L’historien des religions Mircea Eliade, soutient que les initiations des sociétés secrètes sont remarquablement similaires à celles des rites archaïques de passage à la puberté (Rites and Symbols of Initiation: The Mysteries of Birth and Rebirth, p.72.73, Mircea Eliade 1995).

    Les épreuves que subissent les novices sont conçues pour provoquer de fortes émotions telles que la peur, la terreur, la colère et la rage afin de faciliter un état de tabula rasa (remise à zéro) où le novice expérimente alors l’éclatement et la désintégration de sa personnalité pour enfin mourir à son enfance. Il apparaît alors, suite à cette épreuve, comme un être « nouveau-né ». (note MKpolis : Loi de la Dissociation)

    Jung intitule ce passage le « Fractionnement de l’Esprit » (Splitting of the Spirit), y reconnaissant l’impact profond de ces terreurs sur sa propre psyché. Il voit son « âme » comme étant l’agent actif de ce processus le conduisant dans cette obscurité. Il dit avoir voulu étrangler son âme pour l’avoir amené à cet état de quasi-folie. Néanmoins, il aspire à en retirer un enseignement. Malgré sa rage et le sentiment d’être profondément fractionné/divisé, le désir le plus profond de Jung est d’affronter la pire de ces expériences afin qu’il puisse y donner du sens et en guérir.

    Lynn Brunet - Answer to Jung : Making Sense of 'The Red Book'

    ➤ Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique