• L’association Moiaussiamnésie est parvenue à faire passer un message sur les violences sexuelles faites aux mineurs, message qui a été lu devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève. Merci à Ghazi Matta de l’ONG United Towns Agency for North-South Cooperation UTA (qui lutte pour les personnes en situation précaire). Le message lu va être envoyé par l’ONU, en l’occurrence par le Conseil des droits de l’homme à la France en tant qu’Etat membre via sa représentation à Genève. Cette dernière devra normalement répondre puisqu’elle aura été saisie.

    Source : https://moiaussiamnesie.fr/message-de-moiaussiamnesie-lu-a-lonu/

    Dès 2003, le rapporteur de l'ONU Juan Miguel Petit dénonçait : "Il y a eu des plaintes et des dénonciations précises de mères qui se disent poursuivies par des groupes, pouvant être assimilés à des mafias ou à des loges, organisant la pornographie infantile."

    Ce rapport officiel préconisait qu'un "organe indépendant mène de toute urgence une enquête sur les carences de la justice à l'égard des enfants victimes de sévices sexuels et des personnes essayant de les protéger (...) Étant donné le nombre de cas laissant apparaître un grave déni de justice pour les enfants victimes de sévices sexuels et les personnes qui tentent de les protéger, il serait bon qu’un organe indépendant, de préférence la Commission nationale consultative des droits de l’homme, mène de toute urgence une enquête sur la situation actuelle".

    Il est par exemple noté en page 14 du rapport : "Le Rapporteur spécial a évoqué les énormes difficultés auxquelles sont confrontées les personnes, en particulier les mères, qui portent plainte contre ceux qu'elles soupçonnent d'abuser de leurs enfants sachant qu'elles s'exposent à des mesures éventuelles pour accusations fallacieuses, mesures qui dans certains cas, peuvent conduire à la perte de la garde de leur(s) enfant(s). Certaines de ces mères utilisent les voies de recours légales jusqu’à ce qu’elles n’aient plus les moyens de payer les frais d’assistance juridique; il leur reste alors seulement le choix entre continuer de remettre l’enfant à celui qui, selon elles, abuse d’elle ou de lui, ou de chercher refuge avec l’enfant à l’étranger. Il semblerait même que certains juges et avocats, conscients des faiblesses du système judiciaire, ont conseillé officieusement à certains parents d’agir de la sorte. Ces parents s’exposent à des poursuites pénales pour de tels actes en France et, souvent, dans le pays où ils se rendent."

    Ce rapport de l'ONU nous apprend également que dans plusieurs cas qui ont été communiqués à Juan Miguel Petit, il a été signalé que les individus accusés de commettre des abus étaient étroitement liés à des membres de l’appareil judiciaire ou à des individus occupant de hautes fonctions dans l’administration publique, qui étaient en mesure d’influencer l’issue des procédures à leur détriment, argument qui avait été également formulé par la Division nationale pour la répression des atteintes aux personnes et aux biens.


    votre commentaire
  • ➤ Trouble Dissociatif de l'Identité en Corée : Rapport sur deux cas Ilbin Kim, Daeho Kim,  Hyun-Jin Jung - Department of Psychiatry, Hanyang University College of Medicine, Seoul, Republic of Korea

    Sourcehttps://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4823204/

    2016 Korean Neuropsychiatric Association

    _____________________________________

    Bien que le Trouble Dissociatif de l'Identité (TDI), le plus grave des troubles dissociatifs, ait ses propres critères de diagnostic depuis son introduction dans le DSM-III, on observe rarement des cas de TDI en Asie du Sud et de l'Est, probablement en raison de la prévalence plus élevée du Trouble de la possession.

    Voici un rapport sur deux patients qui ont été récemment admis dans notre unité psychiatrique, qui ont démontré des transitions bien distinctes entre plusieurs identités. Leurs diagnostics ont été confirmés par un entretien structuré sur les troubles dissociatifs, et les diagnostics différentiels possibles ont été écartés par des tests psychologiques, de neuro-imagerie et de laboratoire. La transition rapide vers une société individualiste et occidentalisée, associée à une augmentation de la maltraitance des enfants, pourrait contribuer à une augmentation du nombre de personnes souffrant d'un TDI, auparavant sous-diagnostiqué dans cette région du monde.

    INTRODUCTION

    Le trouble dissociatif de l'identité (TDI) est rarement signalé en Asie. Il est si rare que certains auteurs ont avancé l'hypothèse selon laquelle le TDI serait un syndrome lié à la culture Euro-Américaine (1). En réalité, le TDI est présent dans les pays asiatiques, bien que sa prévalence soit inférieure à celle des pays occidentaux. La prévalence du TDI dans la population clinique varie de 1% à 5% en Amérique du Nord, en Europe et en Turquie (2), mais de seulement 0 à 0,5% en Inde, au Bangladesh et en Chine (3),(5). Seulement deux cas de TDI ont été rapportés dans des revues académiques Sud-Coréennes (6),(7). Nous rapportons ici deux cas récents de patients coréens ayant subi plusieurs traumatismes dans l'enfance et ayant montré alternativement plusieurs identités.

    INTRODUCTIONEnregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • http://www.aftd.eu/


    votre commentaire
  • Imane Fadil, l'ex-mannequin qui affirmait avoir assisté à «des rituels démoniaques» au manoir de Silvio Berlusconi, est morte mystérieusement le 1er mars à 34 ans, alors même qu'elle travaillait à faire publier son témoignage dans un livre intitulé "I Met the Devil" (j'ai rencontré le diable). Imane Fadil est devenue connue du grand public italien quand elle a livré ses témoignages, en 2012, dans le cadre du scandale sexuel et du procès Rubygate portant sur les soirées libertines "bunga-bunga" que l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi organisait avec des jeunes femmes dans sa villa à Arcore, dans les environs de Milan... 

     Selon le Corriere della Sera, l'hôpital où se trouvait la jeune femme a procédé à des examens pour tenter de comprendre quelle était la cause de la détérioration de sa santé et, n'ayant rien trouvé, a envoyé des échantillons à un laboratoire spécialisé de Pavie. Citant des sources non identifiées, le quotidien écrit que les résultats sont parvenus le 6 mars, cinq jours après le décès de la jeune femme, et évoquent "la présence d'un mélange de substances radioactives qu'il n'est pas possible de trouver normalement dans le commerce". Source

    ➤➤ https://vigilantcitizen.com/latestnews/the-ex-model-who-claimed-silvio-berlusconi-hosted-satanic-rituals-in-his-house


    votre commentaire
  • Après un long combat de 50 ans pour faire changer le regard sur ces violences dans la société et dans le code pénal, quels sont les combats qui restent à mener ? Pourquoi la loi contre les violences sexistes et sexuelles défendue par Marlène Schiappa est-elle encore considérée comme insuffisante, 8 mois après son adoption ? Au-delà des lois, comment mieux prendre en compte la parole des victimes, entendre et écouter leurs témoignages ? Comment mieux protéger les victimes ? Pour en discuter : Sylvie Meyer : documentariste, Muriel Salmona : psychiatre psychotraumatologue, Franck Demules : témoin, Mie Kohiyama : journaliste, Iéléna : YouTubeuse.

    Source : https://www.franceinter.fr/emissions/le-nouveau-rendez-vous/le-nouveau-rendez-vous


    3 commentaires
  • "When The Devil Knocks" (Lorsque le diable frappe à la porte) et a été produit par Bountiful Films (2010 - Canada). Il raconte l'histoire de Hilary Stanton, une femme diagnostiquée avec un T.D.I. et suivie par la thérapeute Cheryl Malmo ; qui a déclaré à propos d'une des personnalités alter de Hilary : "J'ai immédiatement su que je devais me lier d'amitié avec 'Tim' car vous voulez avoir comme assistants ces alter hostiles et coléreux. Lorsque le diable frappe à la porte, invitez le à prendre le thé."

    Extrait :

     

    Documentaire intégral V.O. :

    Le Trouble Dissociatif de l'Identité (T.D.I.)

    Enregistrer


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique