• Candy Jones: Manchurian Candidate ?

    candy-jones-mk-ultra.jpg

    Dark Matters: Twisted But True: "Sexy Secret Agent"

     

    Peu de temps après leur mariage, John Nebel nota que Candy Jones avait de violentes sautes d'humeur et qu'elle semblait parfois afficher une autre personnalité. Nebel nomma cela "La Voix... un regard de 'chienne' pendant quelques instants". La "Voix" disparaissait asser rapidement, mais le changement de comportement, généralement agréable, était si radical que Nebel en était affligé et très surpris.

    Collin Bennett a écrit: "Quelques semaines après leur mariage, Candy Jones dira à Nebel qu'elle avait travaillé pour le FBI pendant un certain temps, ajoutant mystérieusement qu'elle pourrait avoir à l'occasion à quitter la ville sans donner de raison. Nebel se demanda alors s'il n'y avait pas une connexion entre "l'autre" personnalité de Candy et cette étrange déclaration à propos du FBI."

    Nebel commença à hypnotiser C.Jones et découvrit une autre personnalité nommée 'Arlene'. Sous hypnose, Jones raconta longuement et précisément sa formation dans un programme de contrôle mental de la CIA; cela se passant souvent dans des collèges et universités de la côte Ouest. Jones et Nebel enregistrèrent ainsi des centaines d'heures de séances d'hypnose.

    C.Jones dit qu'elle avait quelques souvenirs conscients de son implication dans un programme de mond-kontrol: Il a débuté en 1960, dit-elle, lorsqu'un général retraité de l'armée a demandé à utiliser la boîte postale de Jones (à son école de mannequinat) pour recevoir des lettres et des colis. Candy Jones accepta dans un esprit de patriotisme dit-elle.

    Jones raconta qu'il lui demanda de porter une lettre à Oakland, en Californie, lors d'un voyage d'affaire qu'elle avait prévu. Jones accepta et dit qu'elle fût suprise de voir que la lettre devait être remise à un certain Dr Jensen; qui l'avait traité aux Philippines près de 20 ans plus tôt. Elle rajouta que le Dr Jensen et son associé le "Dr Marshall Burger" (pseudonyme) lui offrait de grosses sommes d'argent si elle était prète à s'engager dans d'autres plans. Jensen avait noté que Jones était un sujet idéal pour l'hypnose. Candy Jones accepta car son école de mannequinat était 'chancelante' et elle souhaitait garder ses enfants dans des écoles privées couteuses.

    Au cours des séances d'hypnose, une personnalité nommée 'Arlene' émergea, elle aurait été entretenu par le Dr Jensen de sorte que C.Jones n'avait aucun souvenir des activités de 'Arlene'. C.Jones aurait fait des voyages jusqu'à Taïwan. En hypnose, elle affirme qu'elle a été soumise a de la torture afin de tester cette personnalité alter.

    Donald Bain a écrit: "Jones serait un messager pour l'Agence lors de ses voyages d'affaires classiques'".

    Avec l'USO, C.Jones a visité le Sud du Vietnam en 1970. Elle soupçonnera plus tard que sa visite était en lien avec la tentative désastreuse de libération de prisonniers américains.

    Les découvertes de Jones et Nebel furent rendu public en 1976 (Donald Bain: "The Control of Candy Jones"). Nebel accepta apparemment les demandes de sa femme et discuta ouvertement d'une éventuelle vengeance contre le Dr Jensen. Cependant Nebel était un mystificateur de longue date, ayant fait des canulars dans son show radio, certains pensèrent qu'il y avait là un syndrome de "faux souvenirs" d'induit chez Candy Jones.

    Plusieurs années après, l'affaire de Candy Jones regagna l'intéret du public suite à la divulgation de MK-Ultra en 1977.

    Bain rapporte aussi que les employés de son école de mannequinat disaient qu'elle avait des absences énigmatiques, des voyages d'affaires ou il ne semblait pas y avoir de but lucratif.

    Bain écrit aussi un autre élément important: Un passeport de 'Arlene Grant' ou C.Jones pose avec une perruque noire et un maquillage très foncé. Candy Jones dit n'avoir aucun souvenir d'avoir porté une telle tenue ni d'avoir fait un passeport sous un nom différent.

    Bain affirme également qu'il y a eu un enregistrement sur le répondeur de Nebel à propos de Jones:

    "Ici la Japan Airlines, nous sommes le 03 Juillet, il est 16h10, pourrais-je parler à Mlle Grant, elle a une réservation sur le vol 5 de la Japan Airlines pour le 6 juillet. De Kennedy à Tokyo. C'est de la part de Cynthia que nous appellons. Elle peut rappeller au 759 9100"

    Lorsque C. Jones rappella ce numéro et demanda à parler à 'Cynthia', il lui a été dit qu'il n'y avait pas de Cynthia à travailler au bureau des réservations.

    Bain émet l'hypothèse que "Cynthia" aurait été un nom de code pour "CIA".

    Brian Haughton note également que "Il y avait aussi une lettre de C.Jones qu'elle avait écrit à son avocat William Williams, pour se couvrir au cas ou elle mourrait ou diparaissait dans d'étranges circonstances. Elle lui dit qu'elle ne pouvait pas lui révéler totalement ce dans quoi elle était impliqué.

    En 1971, l'expert en hypnose George Estabrooks écrivit un article dans Science Digest ou il parlait ouvertement de ce phénomène d'amnésie dont Jones avait prétendu être victime.

    Dr Herbert Spiegel, un autre expert en hypnose, reconnu nationalement, a écrit la préface du livre "The Control of Candy Jones".

    Wikipédia - Traduction MK-Polis

     

    Extrait de Telefon (un espion de trop) avec Charles Bronson - 1977