• ➤ Lutter contre l’exploitation sexuelle des mineur(e)s - interview ANNEKE LUCASDans son témoignage de 2016, elle affirme avoir été vendue à un réseau pédocriminel Belge à l'âge de 6 ans. Le même réseau qui a fait les gros titres lorsque l'affaire Dutroux a publiquement éclaté. Un réseau qui à l'époque menait sur la piste d'une certaine élite, on parlait alors de membres de haut rangs des forces de police, du gouvernement, de la famille royale ; avant que la "justice" et les médias ne réfutent l'existence du moindre réseau de ce type en Belgique ➤➤➤ http://mk-polis2.eklablog.com/anneke-lucas-survivante-du-reseau-pedocriminel-belge-temoignage-vostfr


    1 commentaire
  • Sherbrooke, Québec.  Le 7 août 2019

    Mon enfance et toute ma jeunesse ont été détruites par les abus sexuels et par des traumas subis dans un cadre sectaire lié à la franc-maçonnerie,  une secte à laquelle appartient mon père, qui est un chercheur renommé ici, au Québec, dans le domaine de l'autisme. Je pense que cela a commencé vers mes 3 ans, mais pour repartir un peu plus loin, je pense que j’ai été conçue dans la perspective d'être fournie à cette mafia. Il se peut que le choix de mon prénom soit en lien avec ce destin. En effet,  Alice au pays des merveilles est devenu le symbole de la "pédophilie".  

    J’ai été conçue par mon père dans cet objectif et ma mère, une autre victime MK [1], a été utilisée comme génitrice dans le but de concevoir des enfants qui auraient une génétique particulière. J'en profite pour mentionner que je suis du groupe sanguin O négatif, ce qui pourrait avoir un lien avec le type de personne recherchée pour ce genre de programmation.

    Sur trois générations, nous sommes trois femmes soumises à une programmation MK. Toutes les trois, nous avons été incestuées et nous avons été en contact avec une secte luciférienne. Toutes les trois nous avons consenti aux meurtres de nos enfants et à une forme de prostitution. Ma mère et ma grand-mère l'ont fait par la reproduction des comportements incestueux  sur leurs propres filles et moi je l'ai fait, en acceptant le conditionnement de ma prostitution et en consentant au meurtre de mon enfant par avortement tardif,  dans un avortoir qui porte le nom du docteur H.M., un franc-maçon canadien qui pratiquait le sacrifice rituel d'enfants de façon légale et illégale. Aujourd'hui,  je témoigne d'un parcours qui semble incroyable pour certain mais qui est parfaitement réaliste pour ceux qui savent de quoi il s'agit.

    Lire la suite...


    5 commentaires

  • votre commentaire
  • Epstein est mort alors qu’il aurait dû être surveillé, et aujourd’hui on ne sait pas si ses complices, ou les clients des filles mineures qu’il prostituait, seront un jour inculpés. Cela n’en prend pas le chemin, mais en tout cas, du tréfonds de leurs vacances, schiappa et taquet, les pieds nickelés de la protection de l’enfance, nous ont sorti un communiqué de presse pour demander "l’ouverture d’une enquête" sur les activités d’Epstein en France. Et les médias français semblent découvrir cette affaire qui dure depuis 10 ans. Grand moment.... ➤➤ http://dondevamos.canalblog.com/archives/2019/08/13/37562812.html


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires