• ➤ Sidération, dissociation et sortie hors du corps : le témoignage de Marine

    Souvent comparée à un "court-circuit du cerveau", la sidération touche particulièrement les victimes de violences sexuelles. En les paralysant, elle les empêche de se défendre ou de fuir leur agresseur.

     ➤ http://mk-polis2.eklablog.com/inceste-troubles-dissociatifs-et-amnesie-traumatique-p635631


  • Commentaires

    1
    nocomprendo
    Mardi 23 Août 2016 à 16:55

    Pourquoi la dissociation de l'agresseur lui permet d'accomplir n'importe quel acte, même le plus violent, alors que la dissociation de la victime (suite à la sidération) la laisse relativement, sinon totalement, passive ?

    Est-ce la même dissociation ? 

     

    2
    Lily marie
    Vendredi 26 Août 2016 à 10:24
    Je pense que tout dépend de la programmation initiale. Mais je ne suis pas une spécialiste...
    3
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 02:42

    je pense que ça doit être un "phénomène" plus courant qu'on le croit!

    j'ai vécu une sortie du corps lors d'un accident de voiture sans le réaliser sur le moment!  J'ai constaté que c'était arrivé au moment ou je ne pouvais + rien faire et revenu quand j'ai pu agir: + que de la sidération je trouve pour cause,comme si impossible en un sens pour l'âme de demeurer"piégée" .Intéressant aussi serait un point de vue des chakras.  (niveau sommet de la tête et stabilisation en revenant niveau sous la poitrine (bon si centre de gravité j'étais la tête à l'envers dans la voiture,j'ai fait des tonneaux ). J'ai constaté aussi  nettement une métaphysique et une forme de synchronisation comme certains disent juste avant l’événement choc aussi"truc de ouf ! D'ailleurs si vous avez aussi des liens sur ce sujet "la synchronisation" j'ai pas trouvé grand chose!:D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :