• ➤ MK-Ultra : le témoignage de Karen Wetmore (France 3 - 07/2015)

    Les personnes qui souffrent de maladies mentales font de bons sujets pour les expérimentations MK parce qu'elles sont souvent privées de leurs droits et qu'il est facile de les discréditer par la suite en mettant leurs témoignages sur le compte de leur maladie. Karen Wetmore est une de ces victimes du programme MK-Ultra, elle est l'auteur du livre "Surviving Evil: CIA Mind-Control Experiments in Vermont". Lors de son adolescence, au début des années 70, elle a été internée pour "schizophrénie" dans un hôpital psychiatrique du Vermont. Un long séjour dont elle n'a gardé que des souvenirs fragmentés. Ce n'est qu'à l'âge adulte qu'elle a été diagnostiquée avec un trouble dissociatif de l'identité, un trouble de la personnalité qui a très certainement été renforcé par ces expérimentations sur le contrôle mental... Les enfants ayant déjà des troubles dissociatifs étant des proies idéales pour ce genre d'expérimentations MK. D'après le psychiatre Colin Ross qui a enquêté sur le dossier de Karen Wetmore, elle aurait pu être sélectionnée parce qu'elle souffrait déjà d'un trouble dissociatif dû à des abus sexuels répétitifs.

    ➤➤➤ MK-Ultra

    Enregistrer

    Enregistrer


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :