• ➤ Lorsque l'actrice Laura Mackenzie témoignait publiquement de son amnésie traumatique

    L'actrice et chanteuse américaine Laura Mackenzie témoigne que durant son enfance, elle était régulièrement violée par son père, John Phillips, une légende du rock... En 2009, elle lira un passage de ses mémoires "High on Arrival" dans l'émission de télévision "The Oprah Winfrey Show" :

    "Je me réveille cette nuit-là sortant d'un black-out, réalisant avoir été violée par mon père... Je ne me souviens pas du début de l'abus, ni de comment il a pris fin, était-ce la première fois ? Était-ce déjà arrivé auparavant ? Je n'en sais rien et je reste dans le doute. Tout ce que je peux dire, c'est que c'était la première fois que j'en prenais conscience. Pendant un moment j'étais dans mon corps*, dans cette horrible réalité, et ensuite j'ai re-basculé dans un black-out. Votre père est supposé vous protéger, il est supposé vous protéger, pas vous "baiser".

    *  Voir cet extrait

    Mackenzie dit qu'elle avait 17 ou 18 ans lorsqu'elle a commencé à se souvenir des viols de son père. À cette époque, elle était connue par des millions de gens comme l'enfant star du sitcom "One Day at a Time". Personne ne réalisait alors ce qu'elle vivait en privé...

    "Très tôt j'ai commencé à compartimenter et à refouler les mémoires difficiles. Et c'est cela la racine de toutes les expériences difficiles qui sont survenues par la suite."

    Elle a aussi déclaré à propos de son père : "Je n'ai pas de haine contre lui. Je comprends que c'est un homme vraiment torturé, d'une certaine manière il passe ce mal-être à travers moi (...) C'est une sorte de syndrome de Stockholm où vous commencez à aimer votre agresseur. Je ressentais un grand amour pour mon père."

    Source : MK 

    L'Amnésie Traumatique Dissociative

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « ➤ Ouverture du site internet "moi aussi amnésie" + communiqué de Mié Kohiyama➤ Un peu d'art #8 - Aykut Aydoğdu »

  • Commentaires

    1
    Paschalis
    Dimanche 18 Février à 20:08
    https://exoportail.com/le-reseau-de-capture-des-ames-comment-nous-sommes-recycles-a-la-mort-pour-rester-dans-la-matrice/
    2
    DOMIDOMINO
    Dimanche 18 Février à 22:14

    SA MAGNIFIQUE AME D ENFANT LUI A PERMIS DE SUBLIMER CES ATROCES EXPERIENCES VECUES A CAUSE CET HOMME ET C EST POUR CELA QU ELLE A PU RESSENTIR UN GRAND AMOUR POUR "SON PERE".

    SEUL L AMOUR QU ELLE PORTE EN ELLE A PU LA SAUVER....MEME SI ELLE PENSE QU IL S AGIT D UNE FORME DE SYNDROME TOUTES LES VICTIMES NE SONT PAS CAPABLES D UN TEL DEPASSEMENT INOUI !!!

    QUELLE AME SPLENDIDE, MERVEILLEUSE, COMBIEN ELLE EST AIMEE POUR CELA.....

      • Dimanche 18 Février à 22:58

        Le syndrome de Stockholm est une réalité pour les victimes qui subissent jour après jour les abus, d'autant plus d'un géniteur, cela n'a rien à voir avec de l'amour mais plutôt d'un attachement psychologique malsain.... C'est uniquement après être sorti de cette emprise et d'en avoir pris conscience, que peut survenir une forme d'empathie et éventuellement de pardon envers le bourreau , chose qu'elle semble avoir fait : "Je n'ai pas de haine contre lui. Je comprends que c'est un homme vraiment torturé, d'une certaine manière il passe ce mal-être à travers moi"

        La question restant toujours de savoir si il y a encore emprise ou non (MK?).

    3
    DOMIDOMINO
    Mercredi 21 Février à 14:36

    JE VOUS REMERCIE POUR LA PRECISION DU SYNDROME DE STOCKHOLM QUE VOUS APPORTEZ.

    CEPENDANT L AMOUR DE L ENFANT, MEME POUR L ADULTE MALTRAITANT, EST QUELQUE CHOSE DE REEL ET PROFOND CAR IL NE SE REND PAS COMPTE QUE CE N EST PAS DE L'AMOUR TEL QU IL DEVRAIT ETRE, QU IL REçOIT.

    L AME ENFANTINE AIME SANS JUGEMENT, SANS DUPLICITE, SANS TENEBRES CET ETRE QUI DEVRAIT L AIMER ET NON LA BLESSER. ENSUITE EFFECTIVEMENT VIENT LA PRISE DE CONSCIENCE PAR COMPARAISON, PAR MATURATION....MAIS CELA N ENLEVE RIEN A LA BEAUTE DE CETTE AME

    4
    Jack solu de facilit
    Lundi 12 Mars à 12:31
    Les enfants aiment leurs parents. C'est inné. Ensuite faut voir la chose dans un ensemble. Peut être que le père était hormis cela parfaitement aimant dans le sens normal d'une relation père fille.

    Tout l'amour d'un être se dirige en premier vers ses parents. C'est le pilier de tout son avenir.

    L'immense majorité des abus ou de violence ne cache rien de mk.



    Mk c'est très en dessous de 1 %
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :