• ➤ (Capsule temporelle) J-? avant légalisation de la pédophilie - Derniers soubresauts politiques ?

    Merci aux associations et personnalités politiques qui tiennent encore le cap pour tenir tête face au rouleau compresseur PÉDOCRIMINEL INSTITUTIONNEL, et qui réalisent petit à petit l'ampleur du projet (((républicain))) pour nos ENFANTS...

    https://moiaussiamnesie.fr/loi-schiappa-en-catimini/

    « ➤ L'acteur Isaac Kappy est mort ce 13 mai 2019 - Il dénonçait PÉDOLLYWOOD l'été 2018➤ Personnalité Autoritaire et Échelle F - Ingénierie Sociale et Nouvel Ordre Mondial »

  • Commentaires

    1
    ER pédo ?
    Lundi 20 Mai à 22:42

    Damien Viguier publie un livre (Pédophilie, viol et séduction, KK, 2019) qui défend une position pro-pédo. 
    Cet avocat de Soral soutient qu'un/e enfant ayant eu sa première éjaculation ou ses premières règles, est un/e adulte et donc apte à une relation sexuelle, qu'elle que soit l'âge de la puberté, il parle de gamin/e de 8 ans, 9 ans, ... !

    C'est complètement imbécile et criminel : la puberté physique est une condition NÉCESSAIRE pour une relation sexuelle mais NON une condition SUFFISANTE. Il faut que l'adolescent/e soit mature non seulement physiquement mais aussi psychiquement, sinon le trauma est inévitable. 

    Le livre fait l'objet d'une tournée promotionnelle avec son auteur accompagné de Soral. 

    Qu'en penses Marion Sigaut, autre auteur de ER, qui défend exactement le contraire, avec raison, un seuil d'âge minimum de 15 ans, au dessous du quel tout acte sexuel est un viol ? 

     

      • Mardi 21 Mai à 00:55

        Dans cette conférence , Damien Viguier semble un peu à la ramasse en matière de pédocriminalité et il ne nous éclaire aucunement sur le tenants et aboutissants de la loi Schiappa (processus visant à décriminaliser la pédophilie : légalisation rampante), si ce n'est affirmer que la puberté fluctuante (de 8 à 15 ans) serait le marqueur pour autoriser les relations sexuelles avec adultes ?! Par contre, Alain Soral est particulièrement motivé/remonté et semble même prendre ce sujet à coeur, mais il n'aura pas un seul mot sur la finalité des rituels pédocriminels, qui est très souvent le CONTRÔLE MENTAL.

    2
    ER pédo ?
    Mardi 21 Mai à 17:54

    En publiant son livre et en faisant des conférences ensemble Soral semble soutenir le point de vue de Viguier. Son positionnement n'est pas clair. 

    Ce que soutient Viguier est absurde et ses conséquences sont graves. 

    1) Un enfant devient adulte dès les signes précurseurs de sa puberté 
    FAUX : la puberté est un processus physiologique qui se déroule dans une durée. Si la puberté doit être un des critères il faut prendre en considération son achèvement et non son tout début.
    2) La puberté est un critère suffisant pour permettre des relations sexuelles normales.
    FAUX : la maturité physique doit également s'accompagner d'une maturité psychique. 

    Le droit doit s'appuyer sur la réalité et non prendre parti sur une querelle idéologique.
    La réalité c'est qu'une personne qui n'est pas prête physiquement ET psychiquement n'est pas en mesure de participer à une relation sexuelle. Ce sera donc pour elle une violence sexuelle, car elle subira un traumatisme. CQFD.

    Le droit doit protéger les plus faibles et non donner licence aux plus forts. 
    Puisqu'il n'existe aucun détecteur de maturité globale, il faut donc un seuil d'âge et un un seuil suffisamment élevé pour protéger un maximum d'enfant. Car le dommage est moindre de ne pas permettre une relation entre adulte et un adolescent mature (attente) que de permettre une relation entre adulte et un adolescent non mature (traumatisme). CQFD.

    La sanction devrait être proportionnée au traumatisme
    La gravité du traumatisme étant en rapport l'âge, les sanctions devraient être d'autant plus grande que la victime est jeune. 

    Le pédophile ou pédocriminel est un adulte s'attaquant à un enfant.
    Mais un enfant n'est pas seulement un impubère, étymologiquement un enfant (infantis) est "celui qui ne parle pas". Concernant la sexualité c'est donc celui qui n'est pas en mesure d'être un partenaire sexuel parce qu'il n'a pas la maturité physique ou/et psychologique pour parler de sexualité, non seulement littéralement mais aussi métaphoriquement avec son corps et ses émotions. CQFD

    On ne peut donc pas dédouaner Polansky, ou Matzneff, de tout acte pédocriminel, comme le fait Viguier (p. 69).  

    La maturité psychologique est donc indispensable mais elle repose évidemment sur la maturité physique : une éducation sexuelle précoce (à des enfants impubère) ne permet aucune anticipation. (Au contraire, cela peut engendrer des traumatismes). 

    DONC VIGUIER REVOIT TA COPIE !  SORAL PREND POSITION ! 

     

    3
    Storm
    Mardi 21 Mai à 18:14

    Soral, pareil, exclu du milieu cinématographique, il tient rancoeur à la communauté qu'il sait très influente dans cet univers puisqu'il les a fréquenté du temps ou il essayait de percer. Bref combat personnel entre autres... Donc les FM ils s'en cognent un peu puisque de toute façon non identifiables par leurs patronymes. Alors MK n'en parlons pas... Trop abstrait pour un type qui se décrit comme homme de terrain.

     

     

    4
    Convertis-nous
    Mercredi 22 Mai à 10:52

    Débattre de ça...

    Dans le réseau, il nous faisait débattre de ça avant, pendant, après. Ils nous aimaient parlant de bien des horreurs.

    Padre Pio dit que si les gens voyaient, ils seraient terrifiés : il y a sur Terre plus de démons que d'hommes...

    Et il y a le regard des enfants qui ne sont plus là. Plus dans leur corps et bientôt morts (Ils n'ont pas de sépulture chrétienne).

    En ce moment, des milliers d'enfants sont sacrifiés.

    Donc désolés mais non on ne débat pas. Le Christ ne débat pas.

    Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, Pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal: Ce que je n'avais ni ordonné ni prescrit, Ce qui ne m'était point venu à la pensée.

    La Vierge a recommandé le chapelet quotidien à Fatima avec des sacrifices (le dépouillement).

    Si vous n'avez pas d'enfant à qui penser, il y a les enfants disparus. Remettez-les à l'Immaculée pour qu'elle les consacre à Dieu, comme elle consacra Son Fils. En particulier en ce mois quand, comme en août, en septembre, et pendant les jours fériés, les sacrifices s'intensifient.

    Il y a des choses pour lesquels notre Dieu ne fait aucune concession. Béni soit-Il ! Et Il attend nos pleurs, notre repentance. Doucement, fermement, Dieu d'amour.

    Ne comprenez-vous pas que tout ce qui pénètre dans la bouche passe dans le ventre, puis s'évacue aux lieux d'aisance, tandis que ce qui sort de la bouche procède du cœur, et c'est cela qui souille l'homme? Du cœur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations. Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille pas l'homme.

    Une petite pensée pour nos évêques, pour nos prêtres et pour Tes consacrés, en particulier pour ceux que Tu nous a choisis et qui souffre le martyre. Nous les aimons. Garde-les nous: ils te ressemblent. Qu'Il soit bénis et choyés ! Seigneur, convertis-nous, sanctifie-nous s'il te plait. Reine Immaculé  anges et archanges, saints et saintes de Dieu, priez pour nous s'il vous plaît. Soyez bénis !

     

     

     

     

     

     

     

     

    5
    DOMIDOMINO
    Dimanche 2 Juin à 18:40

    Tout mon soutien à Mme Sophie AUCONIE qui a eu, il faut le souligner, LE COURAGE D AFFRONTER LES REPRESENTANTS DE L 'HYPOCRISIE !

    En effet, la France parmi de très nombreux autres états, à signé et ratifié au nom du peuple Français et de ses enfants, LA CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DE L 'ENFANT  (CIDE 1989), qui a été TELESCOPEE de plein fouet, par LA  DECLARATION INTERNATIONALE DES DROITS SEXUELS (ONU 2008), signée et ratifiée aussi par la France !!!!

    Je rejoins également :

    Pour le collectif de psychologues et pédopsychiatres fondé par le Dr Maurice Berger, "les adultes n'ont pas à initier les enfants à la sexualité et au plaisir sexuel"

     

    « Nous, professionnels de la psychologie et de la psychiatrie, du psychotraumatisme et de l’enfance, dénonçons les risques de ‘l’éducation sexuelle’ et des ‘droits sexuels’ mettant en danger les enfants, sous couvert d’idéaux de ‘prévention’ et ‘d’égalité’. »

     

    Pour Ariane Bilheran, Psychologue Clinicienne, Docteur en psycho-pathologie, Spécialiste de l’analyse de la psychologie du pouvoir et des pouvoirs déviants, le projet de la “Déclaration des Droits sexuels » “d’éduquer sexuellement les mineurs” est une grave dérive qui ouvre la porte à la perversion de la pédophilie.

     

    “Il existe de dérives graves en France au travers de la prétention des adultes à éduquer sexuellement des mineurs sexuels. »

     

     

    Ethymologie ENFANT :


    Enfant nous vient du latin "infans", pour "non fans 


    Du latin "in farer", celui "qui ne parle pas",

    issu du verbe grec "fémi" celui "qui ne sait manifester sa pensée par la parole"

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :