• ➤ Sacrifice rituel massif d'enfants il y a 500 ans : un charnier apporte les preuves

    ➤ Sacrifice rituel massif d'enfants il y a 500 ans : un charnier apporte les preuves140 enfants ont été tués lors d'un unique rituel au Pérou, voilà plus de 500 ans. Quelle a pu être la raison d'un tel sacrifice de masse ? "Les restes squelettiques des enfants et des animaux montrent des signes de coupures sur le sternum, ainsi que des côtes disloquées, ce qui suggère que la poitrine des victimes a été ouverte, peut-être pour faciliter l'extraction du cœur", signale le rapport de National Geographic. https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2018/04/exclusif-le-plus-grand-sacrifice-rituel-denfants-de-lhistoire-aurait-eu-lieu-au

    ➤➤ Le sacrifice humain en Grèce ancienne

    Les Abus Rituels

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « ➤ The Who "Four Faces" (quatre visages) VOSTFR (Pete Townshend 1973) - T.D.I.➤ "La France eldorado des pédophiles" selon l'avocate Marie Grimaud (RMC 30/04/2018) »

  • Commentaires

    1
    Jack
    Mardi 1er Mai à 13:51

    Ce qui fait écho à: https://youtu.be/__HyjOpwNzI?t=5413

      • Mardi 1er Mai à 14:57

        Hé oui.... Le culte du serpent...... qui n'a jamais pris fin et qui continue de nos jours. Conséquences pratiques du culte du serpent : sacrifices humains. Toute religion se traduit par des actes qui donnent la mesure de son influence sur la barbarie ou sur la civilisation des peuples comme des individus. Ainsi, de même qu'on a dit : dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es; de même on pourrait dire, et même à plus juste titre, dis-moi ce que tu crois, je te dirai ce que tu fais. Le culte du serpent a pour corollaire presque obligé les sacrifices humains.

    2
    Jack
    Mardi 1er Mai à 16:12

    J'admets ne pas voir le lien avec le serpent... Les Chimú sacrifiaient leurs propres enfants à la Lune en pensant que ceux ci seraient déifiés. 

    En fait qu'importe la raison ou la divinité, ce charnier démontre simplement que les hommes sont capables du pire. A travers les âges, quelle que soit la culture, on retrouve des pratiques similaires de rituels sacrificiels.

    J'ai lu l'équivalent chez les Germains qui mettaient les enfants les plus faibles à l'épreuve des eaux glaciales le tout certainement très ritualisé ... Au proche Orient, il y avait Moloch... Bref en creusant on trouvera la même chose partout. C'était un moyen de se débarrasser de bouches à nourrir tout en se donnant bonne conscience...

    Le contexte est certainement différent aujourd'hui, de même que l'importance de ces charniers. Mais ils n'en restent pas moins une réalité.

      • gérard
        Mardi 1er Mai à 22:28

        Non pas dans quelle que soit la culture car

        dans la culture chrétienne traditionnelle il n'y a pas de sacrifice humain

        vous savez bien que la religion chrétienne a mis fin à l'institutionnalisation de ces pratiques 

        abominables 

        L'éclipse de l'Eglise catholique va permettre je crois, un retour de ce genre de choses on le voit

        justement avec la légalisation de la pédophilie qui est en train de se mettre en place;

        c'est un début-

        A moins que Dieu ne mette un terme à tout cela , ce que j'espère

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :