• ➤ Le multiple Robert Oxnam et son grand-père franc-maçon 33° Garfield Bromley Oxnam

    ➤ Le multiple Robert Oxnam et son grand-père 33° Garfield Bromley OxnamRobert Oxnam a siégé pendant plus d'une dizaine d'années à la tête de la prestigieuse institution culturelle américaine, l'Asia Society. Il fait partie de ce qu'on appelle "l'élite" et côtoyait des gens comme Bill Gates, Warren Buffet, Georges Bush, etc... mais il est également multiple... c'est à dire que sa personnalité est fractionnée, il a été diagnostiqué avec un trouble dissociatif de l'identité et a écrit une autobiographie intitulée "A Fractured Mind" - un esprit fracturé. (reportage CBS consacré à son trouble de la personnalité)

    Il est intéressant de noter que son grand-père n'était autre que Garfield Bromley Oxnam, un important représentant de la communauté protestante américaine, leader de l'American Methodist Church et premier président du Conseil oecuménique des Églises (Voir cet extrait de A Fractured Mind). Le grand-père Oxnam était un ami de l'évangéliste Billy Graham, tous deux militants pour un libéralisme chrétien visant l'établissement d'une religion mondiale "One Church for One World". Selon Fritz Springmeier, G.Bromley Oxnam et Billy Graham étaient des francs-maçons du 33ème degré impliqués dans les pratiques d'abus rituels sataniques et de contrôle mental...

    Nous avons donc Springmeier qui affirmait dans les années 90, selon ses sources, que le grand-père Oxnam était un haut initié franc-maçon impliqué dans les rituels traumatiques... des allégations jamais prouvées... puis, une décennie plus tard (en 2006), nous avons son petit fils, Robert Oxnam, qui révèle publiquement qu'il souffre d'un sévère fractionnement de la personnalité (trouble dissociatif de l'identité)... qui est le symptôme typique des conséquences d'abus rituels traumatiques visant le contrôle mental. N'est-ce pas une forte indication que les sources de Springmeier sont fiables et que la famille Oxnam pratiquerait ces horreurs sur sa descendance ? On peut penser que Robert Oxnam a subi une programmation basée sur les traumatismes. Suite à de brillantes études, il a très vite été mis en avant dans les grands médias et a rapidement obtenu un poste prestigieux et élitiste...

    Extrait du livre MK :

    Au cours de la thérapie, onze personnalités alter bien distinctes ont émergé indépendamment les unes des autres. Parmi elles se trouvaient donc "Tommy", un jeune garçon colérique, la "Sorcière", un alter terrifiant ou encore "Bobby" et "Robby". "Bob" était la personnalité dominante, c'est à dire la personnalité "hôte" : la façade publique, ici en l'occurrence un intellectuel qui travaille à l'Asia Society. Dans sa vie publique, Robert Oxnam vaquait à ses occupations et à ses affaires, multipliant les rencontres avec de hauts dignitaires comme le Dalaï-Lama. Mais cette vie publique ne laissait rien entrevoir de ses profonds troubles de la personnalité... Les traumatismes dans l'enfance sont généralement à l'origine du T.D.I., et Oxnam ne semble pas faire exception. Pendant sa thérapie, un alter nommé "Baby" a rapporté des mémoires sur des violences durant l'enfance. Il s'agissait de sévères abus sexuels et physiques, toujours accompagnés par ce genre de paroles : "Tu est mauvais, ceci est une punition." (A Fractured Mind: My Life with Multiple Personality Disorder" - Robert B. Oxnam, 2006) 

    Robert Oxnam a-t-il vécu des abus rituels ? A-t-il subi un fractionnement intentionnel de la personnalité durant l'enfance ? Fait-il parti d'une de ces familles élitistes pratiquant le contrôle mental systématique sur sa descendance ? D'où sortait le terrifiant alter "Sorcière" ? A-t-il subi une programmation mentale en préparation de la future carrière élitiste dans laquelle il a été rapidement propulsé ? Toujours est-il que son cas démontre bien comment un individu peut avoir un trouble dissociatif de l'identité tout en menant des affaires à un haut poste en maintenant une façade publique tout à fait normale. Est-ce ce à quoi fait référence Fritz Springmeier lorsqu'il parle d'esclaves sous contrôle mental totalement indétectables, pour décrire ces individus volontairement fractionnés et programmés ?

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :