• ➤ La franc-maçonnerie : église de la république pratiquant l'occultisme... + extraits livre MK

    ➤ La franc-maçonnerie : église occulte de la répubplique pratiquant l'occultisme...La république n'est pas immuable, nécessaire ou une vérité absolue. Elle est seulement dogmatique et voulue par une secte qui se fait appelée franc-maçonnerie. Mais elle n'est certainement pas gravée dans le marbre. Elle a certes marqué un temps les esprits mais certainement pas les coeurs.

    La laïcité est devenue un état de fait, et elle apparaît aujourd'hui comme une évidence, lorsque l'on parle de la France, mais c'était loin d'être le cas, il y a encore peu de temps.

    La France est devenue une république laïque parce que les Francs-maçons ont généré dans le passé, un parti républicain (relais de la propagande républicaine). Et avec le temps « gagné » du terrain en obtenant la loi de 1905 (la séparation de l'Église et de l'État). Une loi ayant permis de séparer … c'est à dire de diaboliser ce qui représentait, représente et représentera toujours pour eux ... une menace. Une menace, à leur existence ou à leur crédibilité dans le temps parce qu'ils sont nuisibles, une menace tant pour le pays que pour les français. Les événements présents prouvant leur incompétence, c'est à dire qu'ils représentent une réelle menace pour l'avenir du pays (la sécurité nationale) et ainsi des français ...

    ● tant pour leur intégrité physique : attentats, programme type linky, chemtrails, alignement atlantique sur la question des ogm ... etc

    ● que pour leur intégrité psychique : réforme scolaire, théorie du genre ... etc

    La franc-maçonnerie est une aberration qui s'est formalisée dans le temps au détriment du sens et ainsi des gens (et le temps présent, le prouve ; c'est un fait).

    La droite et la gauche, est un faux débat qui profite aux francs-maçons. Car dans l'idée de faire un choix, en réalité c'est choisir entre un républicain et un républicain ; c'est à dire la franc-maçonnerie ou la franc-maçonnerie. C'est pour cela qu'une personne n'en a pas ou plus conscience car il n'y a plus en réalité, vraiment une alternative malgré l'illusion d'un débat (le jeu est faussé et la franc-maçonnerie s'est belle et bien employée dans ce sens et cet esprit là ; à le truquer).

    Dans la vidéo suivante, Olivier Roney, auteur de "Gustave Flaubert et le Grand Orient de France", pointe du doigt le grand paradoxe de la secte maçonnique actuellement règnante : elle prône dans le milieu profane la laïcité voir même l'athéisme matérialiste/humaniste, tout en pratiquant elle-même dans ses coulisses l'occultisme le plus avancé entraînant les pires déviances (évidemment réservées aux tristes initiés). Un des buts de la secte maçonnique est d'éloigner le profane français de Dieu tout en pratiquant elle-même l'occultisme pour se rapprocher du "grand architecte de l'univers", en l'occurence diviniser l'homme, en faire un dieu = la base du luciférisme (l'apprentissage de l'ésotérisme/occultisme commence dans certaines obédiences dès les premiers degrés, en loge bleue).

    ➤ Entretien intégral

    Olivier Roney énumère ici un certain nombre de groupes para-maçonniques ou arrières loges, dont les "Martinistes". Il faut savoir que toutes ces sectes lucifériennes se chevauchent les unes les autres, c'est une grande poupée russe initiatique/pyramidale menant vers le porteur de lumière et le projet ultime : la grande Babylone, le Nouvel Ordre Mondial (bien sur, la plupart des candides ignorent totalement dans quoi ils mettent les pieds en rentrant dans ces cercles initiatiques). Concernant les "Martinistes", revoyons ici une archive de TFI qui montre le témoignage de Véronique Liaigre accusant clairement cette secte de pratiquer les abus rituels traumatiques sur des enfants ainsi que des sacrifices de sang :

     

    Voici quelques extraits du livre MK concernant les racines de la secte maçonnique moderne, et plus globalement de toutes les loges initiatiques lucifériennes de type pyramidal :

    L'auteur franc-maçon Manly P. Hall, honoré par le Journal du Rite Écossais comme "le plus grand philosophe de la Franc-maçonnerie" a clairement décrit les deux aspects bien distinct de l'organisation maçonnique : "La Franc-Maçonnerie est une fraternité cachée dans une autre fraternité : une organisation visible cachant une fraternité invisible des élus... Il est nécessaire d'établir l'existence de ces deux ordres séparés et pourtant interdépendants, l'un visible, et l'autre invisible. L'organisation visible est une splendide camaraderie composée "d'hommes libres et égaux," qui se consacrent à des projets éthiques, éducationnels, fraternels, patriotiques et humanitaires. L'organisation invisible est une fraternité secrète, des plus augustes, majestueuse de dignité et de grandeur, dont les membres sont consacrés au service d'un mystérieux "arcanum arcandrum", c'est-à- dire d'un mystère caché." ("Conférences sur la Philosophie antique", Manly P. Hall, p.433)

    Il existe un certain nombre de sources maçonniques concernant la connexion entre les religions à Mystères et la franc-maçonnerie contemporaine. Certains frères l'ont reconnu ouvertement dans plusieurs publications. Le livre maçonnique intitulé "The Master Mason" décrit clairement le lien qu'il y a entre les cultes à Mystères de l'antiquité et la maçonnerie moderne : "L'idée qui se cache derrière la légende d'Hiram est aussi vieille que la pensée religieuse chez les hommes. Les mêmes éléments existaient dans l'histoire d'Osiris, célébrées par les égyptiens dans leurs temples, tout comme les anciens Perses s'y référaient avec leur dieu Mithras. En Syrie, les Mystères Dionysiaques contiennent des éléments très similaires avec l'histoire de Dionysius et de Bacchus, un dieu qui est mort et ressuscité. Il y a aussi l'histoire de Tammuz, aussi vieille que toutes les autres. Tout cela se réfère aux anciens Mystères. Ils sont célébrés par les sociétés secrètes, tout comme la nôtre, avec des cérémonies allégoriques durant lesquelles les initiés progressent dans ces anciennes sociétés en passant d'un degré à l'autre. Lisez ces anciennes histoires et émerveillez-vous sur le nombre d'hommes qui ont tous reçus la même grande vérité, d'une même manière." ("The Master Mason", p.9-10 - Grand Lodge F.&A.M. of Indiana, Committee on Masonic Education)

    En 1896, dans "History of Freemasonry", Albert Mackey a écrit à propos des religions à Mystères : "Il est connu que dans les Mystères tout comme dans la Franc-maçonnerie, il y a des obligations solennelles de secrets avec des pénalités en cas de violation du serment (...) J'ai retracé les analogies entre les anciens Mystères et la Franc-maçonnerie moderne : 1/ La Préparation, qui est nommée la 'Lustration' dans les Mystères, c'est la première étape des Mystères et c'est aussi le travail à accomplir dans le degré d'Apprenti Maçon (qui devra "polir" ou dégrossir sa pierre). 2/ L'Initiation (...) 3/ La Perfection (...) La Franc-maçonnerie est la continuité ininterrompue des anciens Mystères, la succession de ce qui était transmis à travers les initiations de Mithras."

    En effet, les analogies entre le culte à Mystères de Mithras et la Franc-maçonnerie contemporaine sont nombreuses et incontestables. Dans son livre "Fils de la veuve", Jean-Claude Lozac'hmeur cite plusieurs de ces similitudes. Tout d'abord la salle des mystères de Mithras était souterraine et elle comportait une crypte dont le plafond pouvait être décoré d'étoiles symbolisant l'univers, tout comme le plafond des temples maçonniques. Les deux cultes ont une même disposition des lieux : de chaque côté de la salle, dans le sens de la longueur, étaient disposés des bancs entre lesquels se dressaient quatre petits piliers pour le temple mithraïque et trois piliers dans le temple maçonnique. Aux deux colonnes Jakin et Boaz des loges modernes correspondent les deux colonnes encadrant les bas-reliefs de Mithras. Enfin et surtout, les deux cultes comportent une initiation qui est précédée d'épreuves et ils comportent également plusieurs degrés d'initiation. Le rituel initiatique du premier degré maçonnique est quasiment identique aux représentations de l'initiation au mithraïsme. Dans les deux cas, le candidat a les yeux voilés d'un bandeau que tient derrière lui un personnage et dans les deux cas le maître de la cérémonie lui présente une épée. Dans l'initiation de Mithras, le candidat est nu et il se tient assis les mains liées derrière le dos, tandis que dans l'initiation maçonnique, le candidat a un bras et une jambe nus et il se tient debout, les mains libres. Il est plus que probable que nous avons affaire ici au même culte ayant traversé les siècles.

    Le culte à Mystère de Mithras pratiquait de véritables sacrifices de sang pour baptiser l'initié dans une forme de résurrection et de purification par le sang du Taureau :

    Benjamin Walker, l'auteur de "The Woman's Encyclopedia of Myths and Secrets" décrit ainsi une cérémonie initiatique du culte de Mithras : "Il y a d'abord quelques jours d'abstinence alimentaire et sexuelle, ensuite une cérémonie d'ablutions après laquelle les mains du candidat sont liées derrière son dos, puis il est couché au sol comme si il était mort. Après certains rites solennels, sa main droite est saisie par le hiérophante et il est ressuscité. Ensuite vient le baptême de sang. L'initié se retrouve nu dans une fosse couverte d'une grille, au- dessus de cette grille un animal est sacrifié afin que le sang s'écoule sur le candidat. Peu importe de quel animal il s'agit, il symbolise toujours le taureau de Mithras. Le poète chrétien Prudentius a fait un descriptif de ce rituel, dont il a un souvenir personnel : "À travers la grille s'écoule dans la fosse le liquide rouge que le néophyte reçoit sur son corps, sur sa tête, sur ses joues, sur ses lèvres et sur ses narines. Il fait couler le liquide sur ses yeux et sur sa bouche pour imbiber sa langue de sang et pour en avaler autant qu'il le peut. Symboliquement, l'initié a été ressuscité des morts et nettoyé par le sang revitalisant du taureau. Il est maintenant considéré comme "né de nouveau dans l'éternité". Il sera accueilli dans la communauté des initiés comme un frère et il sera maintenant autorisé à participer au repas sacramentel de pain et d'eau, ce qui établira son statut d'élu."

    Pour finir  : Jean-Marie R. Lance, membre de l'A.M.O.R.C (Rose-Croix), a affirmé dans un documentaire télévisé canadien : "L'histoire de l'Ordre, dans son aspect traditionnel, remonte à l'Égypte ancienne et on peut même reculer jusqu'à 1500 ans avant Jésus-Christ avec par exemple Akhénaton qui était associé à ces écoles des Mystères, à ces "Maisons de Vie" qui étaient des lieux qui permettaient à des hommes et des femmes d'étudier ensemble les mystères de la vie." ("Le signe secret : Ordre de la Rose-Croix" - Historia, 03/2012)

    Libre à chacun de spéculer sur "Les mystères de la vie" qu'expérimentent ces hommes et ces femmes au sein de loges secrètes, pour connaître l'illumination.......

    © Omnia Vertias Ltd

    MK - Abus Rituels et Contrôle Mental : outils de domination de la "Religion sans nom"

    ___________________________

    Tout ce qui est caché doit être mis en lumière, tout ce qui est secret doit paraître au grand jour. Marc 4:22

     

     

  • Commentaires

    1
    juste mon avis
    Dimanche 28 Août 2016 à 11:29

    (désolé pour la "longueur" !)

    Franc-maçonnerie aussi appelée Synagogue de Satan, c'est-à-dire la doctrine talmudique anti-chrétienne, donc satanique, contenue dans le Talmud, les Protocoles des Sages de Sion et autres écrits d'illuminés... au service d'un "nouvel ordre mondial" où l'homme n'est plus au service de Dieu, mais asservit à Satan - en fait un "nouveau désordre mondial".

    C'est-à-dire que la connaissance de soi, en fait la Connaissance tout court, est l'appât dont se sert la Franc-maçonnerie pour enrôler des gens choisis selon leur influence dans la société, non pas pour les aider spirituellement comme ils le prétendent, mais pour les aider matériellement contre service rendu !

    En fait la Franc-maçonnerie, créée entre autres par un certain Jakobson en 1717 en Angleterre, est le véritable premier réseau puissant d'infiltration des sociétés occidentales chrétiennes, comme la France, qui a, en développant le nombre de ses loges, multiplié ses adhérents, lesquels croient pertinemment s'y épanouir spirituellement (avant de s'apercevoir de la duperie), qui ne sont là en fait que pour étendre le pouvoir... de Satan - ou Lucifer sur le monde, et ce depuis le XVIIIè siècle au moins.

    Ces agents infiltrés ont servi (à leur insu, par leur ignorance) a provoquer toutes les révolutions populaires et guerres mondiales, dans une dynamique de révolution permanente visant à détruire l'esprit, le christianisme, le sens... et  finalement l'homme lui-même.

    Qui sert Satan, ne trouve assurément pas Dieu ! Or tous ces fidèles, jusqu'à un certain nombre de grades, ne savent pas quel est le rôle véritable de la FM, ni qui ils servent en réalité. 

    Aujourd'hui néanmoins c'est possible de le savoir par la diffusion massive des informations transmises sur le web.

    La Franc-maçonnerie existe toujours, car elle sert à entretenir ce maillage de gens corrompus qui lui sont dévoués, mais on peut aussi remarquer que depuis la naissance d'Israel en 1948, ce réseau talmudique et aujourd'hui mondial ne se cache plus pour tenter d'imposer sa dictature satanique sur les peuples, dont la France, puisqu'aujourd'hui le sionisme (qui est le rétablissement de l'empire juif marchand sur le monde) et ses fidèles, ne se cachent plus pour promouvoir les bienfaits de la politique israélienne - "Israel, la plus grande démocratie du monde" selon Bernard-Henri LEVY

    ... toujours en avançant masqué, en se servant d'idiots/ignorants manipulés, comme aujourd'hui Daech-ISIS.

    La Franc-maçonnerie, la République laïque, les présidents de multinationales, de think tanks mondialistes et Israel : c'est en fait le même réseau puisqu'ils oeuvrent tous à l'avènement de ce "nouvel ordre" et de son antéchrist, en matant l'humanité, en détruisant toute spiritualité (les églises, les croyants, les nations, leurs cultures etc.).

     

    NB: je ne crois pas que la communauté juive soit le messie ni l'antéchrist, je pense plutôt que l'élite mondialiste (sioniste donc satanique) se sert de la souffrance juive érigée en dogme depuis la Shoah comme paravent, comme bouclier, pour qu'on ne puisse pas remettre en cause leur politique.

    Et la plupart de nos dirigeants étant déjà encartés dans les loges, ils ne peuvent s'y soustraire sous peine de représailles financières ou professionnelles, voire meurtrières.

    Je ne sais pas si les peuples doivent se lever - car l'histoire montre que ce sont les pouvoirs en place qui manipulent la colère pour la tourner à leurs avantages - ce qui est sûr c'est que la Connaissance est le but prioritaire pour qui cherche des réponses sur soi et sa position dans le monde. Mais c'est un travail personnel, un chemin de vie, pas du tout une inscription dans une loge ou secte.

      • ROXY 2
        Mardi 6 Septembre 2016 à 17:13

        Vous avez tout à fait raison, hélas!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :