• ➤ [!] Trouble Dissociatif de l'Identité: Chris Sizemore et ses trois personnalités alter - Dr Thigpen

    Alors que le film Glass (bande annonce) vient de sortir en salles, en ramenant sur le devant de la scène médiatique la question du Trouble Dissociatif de l'Identité, voici une vieille archive vidéo de 1956 nous montrant le cas de la multiple Christine Costner-Sizemore. Une femme fractionnée en plusieurs personnalités, filmée ici par un de ses psychiatres - Dr Thigpen - en train de switcher d'une personnalité à l'autre : Eve White, Eve Black et Jane.

    Il est intéressant de noter que Eve Black est pleinement consciente des autres personnalités alter tandis que Eve White est totalement amnésique et ignore les activités des autres alter. Il n'y a amnésie que dans un seul sens..... 

    ➤➤➤ Voir le film biographique "LES TROIS VISAGES D'EVE"

    ➤ [!] Trouble Dissociatif de l'Identité: Chris Sizemore et ses trois personnalités alter - Dr Thigpen

    Enregistrer

    « ➤ Enfants placés : les sacrifiés de la République (Docu + débat)➤ Amnésie Traumatique - Témoignage de Mié avec le Pr Francis Eustache (O.Delacroix Europe 1) »

  • Commentaires

    1
    Storm
    Lundi 21 Janvier à 17:12

    https://www.youtube.com/watch?v=kg1BljLu9YY

    2
    Storm
    Lundi 21 Janvier à 17:20

    #howl#singleeye#monarch#weightlessness#programmor#electricity# tunnel#illumination.

    3
    Storm
    Lundi 21 Janvier à 17:23

    La particularité, est la forme du nuage noir (programmeur)qui devient coeur. En d'autres termes, je vais cela pour ton bien. Les programmeurs sont le plus souvent, les parents.

    4
    Storm
    Lundi 21 Janvier à 17:28

    #marionnette

    5
    Storm
    Lundi 21 Janvier à 22:58

    #LSD

    dsl pour les fautes anglais/français. Parfois, j'aimerais vraiment avoir la démonstration que tout cela n'est qu'une vue de l'esprit...

    6
    Storm
    Lundi 21 Janvier à 23:11

    #labrinth (labyrinth, labyrinthe?)

    'tain dsl mais c'est sans fin...

    7
    DOMIDOMINO
    Dimanche 27 Janvier à 20:10

    Le film biographique reprend parfaitement le document médical original et reste tout aussi impressionnant.

    Combien l'enfant est fragile ! quel témoignage terrible mais aussi plein d'espoir, puisque cette jeune femme a finalement guérit du traumatisme que sa mère, totalement soumise à la tradition, lui a infligé.

    Combien plus terrible est le traumatisme causé volontairement !

    Fabriquer artificiellement des alter-ego dès l'enfance, dans le but ignoble et insane, d'avoir un être totalement à la merci d'une volonté extérieure esclavagiste n'est ce pas VERSER LE SANG DE L INNOCENT ? LEVER LE POING CONTRE LA FACE DE DIEU ? APPELER LE JUGEMENT JUSTE ET LA CONDAMNATION AU CHATIMENT ETERNEL ?

    CERTAINEMENT..........

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :