• ➤ Traumatismes transgénérationnels - Extrait (ARTE septembre 2017)

      Documentaire intégral : https://www.youtube.com/watch?v=xmW6TlTz2LI

    ➤➤ Les agressions sexuelles affectent l'ADN

    ➤➤ Enfants abusés: traces dans l'ADN et le cerveau

    ➤➤  Les traumatismes se transmettent de génération en génération

     ➤ Traumatismes transgénérationnels - Extrait (ARTE 09/2017)Dans un de ses ouvrages, la psychotraumatologue allemande Michaela Huber qui intervient dans ce documentaire, donne la définition de la programmation mentale basée sur les traumatismes : Multiple Persönlichkeit, Überlebende extremer Gewalt, Ein Handbuch - Michaela Huber, 1995

    "La programmation dans le contexte traumatique est un processus que l'on peut décrire comme un apprentissage sous la torture. La métaphore "programmation" est certainement d’origine informatique et représente dans ce contexte, ce que les psychologues appellent un conditionnement. Ce qui veut dire que la personne qui a été "programmée" doit réagir de manière stéréotypée à certains stimuli. La réaction de la personne à un stimulus est dans ce cas automatique, donc il ne s’agit ni d’un réflexe naturel ni d’une réaction consciente et volontaire. Pour arriver à ses fins, "le programmeur" que j’appellerai le bourreau a utilisé le fait que sa victime soit un jeune enfant, de préférence déjà dissocié (à la personnalité fractionnée) pour effectuer l’apprentissage en le torturant. La torture peut comprendre des abus physiques, sexuels, émotionnels et souvent on menace la victime qu’elle va mourir si elle n’est pas obéissante. Une fois qu’une victime a été programmée, il est possible de la contrôler avec les stimuli qu’on lui a "implanté" (ce sont les 'triggers' ou déclencheurs). Une personnalité alter qui a été programmée n’est généralement pas une identité complexe et pour cela on l’appelle aussi "programme". Généralement, cette personne a été programmée pour servir à certaines fins: se prostituer pour enrichir le maître, voler, faire de la contrebande de drogues, etc. À l’aide de la programmation le maître peut également s’assurer que la victime soit amnésique concernant les abus et la programmation, il peut également faire en sorte que la victime commette un suicide lorsqu'elle est sur le point de dénoncer ses bourreaux." -

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


  • Commentaires

    1
    Le rakshasa
    Jeudi 14 Septembre à 02:02
    Excellent. Merci ça c'est de la connaissance sur le sujet. Pas étonnant qu'en France dictature tout est caché sur ce sujet.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :