• ➤ SCHIAPPA : Ou la victoire des pédo-satanistes

    Voici une vidéo faisant une bonne synthèse sur la situation actuelle en matière de pédocriminalité institutionnelle (comprendre satanisme) et l'absence cruelle de protection de l'enfance en France et plus globalement à l'échelle mondiale. Peut-être comprendrez-vous que ceux qui dictent les lois dans les coulisses, préparent lentement mais surement l'établissement de la pédophilie comme une simple orientation sexuelle dans une tambouille non genrée...

    « ➤ Mémoire traumatique/Amnésie dissociative sur France Inter -Dr Muriel Salmona (02/08/2018)➤ Procès de l’affaire - Stan Maillaud / Amancey / Gachadoat - le 30 août au TGI de Saintes »

  • Commentaires

    1
    Bensens
    Vendredi 10 Août à 07:51

    https://screenshotscdn.firefoxusercontent.com/images/c675f58e-4b24-4e60-830f-8b7129101600.png

    https://screenshots.firefox.com/0G5kX1WwjySwHjEO/mk-polis2.eklablog.com

    2
    Bensens
    Vendredi 10 Août à 07:55

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/09/non-la-loi-schiappa-n-a-pas-legalise-la-pedophilie-ni-assoupli-les-regles-de-consentement_5340841_4355770.html

    https://www.youtube.com/watch?v=MPkmGbkymck

    3
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 14:05

    Matheiu 15:18Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme. 19Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

    Matthieu 12:34
    Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes? Car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle

    Apocalypse 13:5,6
    Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes

     

    Matthieu 12:36Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée. 37Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

     Proverbes 18:21
    La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.
     Et même un proverbe chinois dit " la pierre comme le mot, une fois lancée ne revient pas"  TROP TARD POUR ELLE MAINTENANT ..............

     

     

     

    4
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 14:07

    Car voici ce qu'a dit M.SCHIAPPA : "LA SEULE REGLE EST DE NE PAS AVOIR UN REGARD TROP APPUYE DURANT L ACTE "!!!!!

    5
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 14:09

    Car voici ce qu'a dit M.SCHIAPPA :

    "LA SEULE REGLE EST DE NE PAS AVOIR UN REGARD TROP APPUYE SUR L' ENFANT DURANT L ACTE "!!!!!

    6
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 17:48

    @Bonsens : Parce que cela n'a pas été dit de cette façon exactement c 'est une fake news ! ?

     relation sexuelle entre un adulte et un mineur de moins de 15 ans était un crime jugé en cour d'assises et punissable d'une peine de 15 ans de prison. 

    La loi Schiappa requalifie cette relation en atteinte sexuelle envers un mineur.  C'est un délit punissable d'une peine maximale de 5 ans de prison

    Le verdict sera laissé à l'appréciation du juge en fonction de divers paramètres tel que le consentement du mineur, la différence d'âge et l'existence d'un abus d'autorité.


    Donc cette loi décriminalise (mais sans pour autant la légaliser) la pédophilie

    POUR COMBIEN DE TEMPS ENCORE ?

    Ce qui est dit est dit, même si les termes sont différents, le fond de la pensée reste bien le même non ?

    7
    Bonsens
    Vendredi 10 Août à 18:14

    @DOMIDOMINO

     CITATION ...

    "Ce qui est dit est dit, même si les termes sont différents, le fond de la pensée reste bien le même non ?"

    dans ce cas , il fallut pas écrire ... " Car voici ce qu'a dit M.SCHIAPPA " ,,, suivie d'une phrase entre guillemets.

    Sinon, merci de donnez le source de tes  affirmations svp (lien des textes de loi,,,N° de l'article dont tu fait reference etc etc )

     

    8
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 18:34

    @Bonsens

    Voici l'extrait du CODE PENAL :

    Paragraphe 1 : Du viol

    Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

     

    Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.

    ET C EST BIEN LA LOI QUI LE DIT !

     

    9
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 18:35

    @Bonsens :

    La suite :

    Le viol est puni de vingt ans de réclusion criminelle :

     

    1° Lorsqu'il a entraîné une mutilation ou une infirmité permanente ;

     

    2° Lorsqu'il est commis sur un mineur de quinze ans ;

     

    3° Lorsqu'il est commis sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de l'auteur ;

     

    4° Lorsqu'il est commis par un ascendant légitime, naturel ou adoptif, ou par toute autre personne ayant autorité sur la victime ;

     

    5° Lorsqu'il est commis par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions ;

     

    6° Lorsqu'il est commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice ;

     

    7° Lorsqu'il est commis avec usage ou menace d'une arme ;

     

    8° Lorsque la victime a été mise en contact avec l'auteur des faits grâce à l'utilisation, pour la diffusion de messages à destination d'un public non déterminé, d'un réseau de télécommunications ;

     

    9° Lorsqu'il a été commis à raison de l'orientation sexuelle de la victime ;

     

    10° Lorsqu'il est commis en concours avec un ou plusieurs autres viols commis sur d'autres victimes ;

     

    11° Lorsqu'il est commis par le conjoint ou le concubin de la victime ou le partenaire lié à la victime par un pacte civil de solidarité ;

     

    12° Lorsqu'il est commis par une personne agissant en état d'ivresse manifeste ou sous l'emprise manifeste de produits stupéfiants.

     

    Le viol est puni de trente ans de réclusion criminelle lorsqu'il a entraîné la mort de la victime.

     

    Les deux premiers alinéas de l'article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables à l'infraction prévue par le présent article.

     

    10
    DOMIDOMINO
    Vendredi 10 Août à 18:37

    @Bonsens :

    La fin :

     

    Le viol est puni de la réclusion criminelle à perpétuité lorsqu'il est précédé, accompagné ou suivi de tortures ou d'actes de barbarie.

     

    Les deux premiers alinéas de l'article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables à l'infraction prévue par le présent article

    J ESPERE QUE LA REPONSE VOUS CONVIENT CAR A UN MOMENT DONNE J AI EU UN DOUTE.....SUR VOS INTENTIONS !!!!

     

    11
    Vendredi 10 Août à 20:42

    he

    https://www.youtube.com/watch?v=5rweqD6tpI0

      • DOMIDOMINO
        Vendredi 10 Août à 20:52

        Ah ! LA BELLE REPARTIE DE CETTE FILLETTE !!!! BRAVO A ELLE

        Merci @? Je ne connaissais pas cette vidéo .....rires

    12
    Vendredi 10 Août à 22:53

    @tonton

    6ix9ine

    En 2015, 6ix9ine a plaidé coupable pour un de trois chefs d'accusation, celui du détournement de mineur dans le cadre d'une performance sexuelle, une fillette de 13 ans ayant été vue dans une vidéo en train de se livrer à des actes sexuels 

    Il affirme ne pas avoir eu de relation sexuelle avec la jeune fille et ne pas avoir su qu’elle était mineure au moment des faits ?

    clip avec niky minaj 3.450.000 vue ?

    https://www.youtube.com/watch?v=IcKnGXkI3KU&list=RDMMIcKnGXkI3KU&start_radio=1

     

    a+ tonton

      • DOMIDOMINO
        Samedi 11 Août à 18:33

        Et oui l'hypocrisie cette horrible chose .....

    13
    Samedi 11 Août à 00:08

    https://www.raprnb.com/6ix9ine-tribunaux-yg-tacle-instagram/

    14
    Bonsens
    Samedi 11 Août à 07:39

    https://www.youtube.com/watch?v=MPkmGbkymck

    Non, la loi Schiappa n’a pas « légalisé la pédophilie » ni assoupli les règles de consentement

    « Légalisation de la pédophilie », « victoire de la pédo-criminalité », « il n’y a désormais plus d’âge pour le consentement »… Depuis la promulgation de la loi contre les violences sexistes et sexuelles, le 3 août, circulent sur les réseaux sociaux des rumeurs, alimentées par quelques sites d’extrême droite comme Réseau Libre ou La Gauche m’a tuer (qui nous apparaissent tous deux comme très peu fiables dans le Décodex), mais aussi par une campagne de vidéos sur YouTube. Elles ont été reprises par quelques personnalités d’extrême droite, comme le conseiller régional RN Olivier Monteil, par exemple, qui affirme que « Schiappa valide la pédophilie ».

    Pourquoi c’est faux

    Quelle situation avant la loi ?

    La France, contrairement à d’autres pays, ne dispose pas d’une loi consacrée spécifiquement à la pédophilie. Juridiquement, elle sera qualifiée, selon les circonstances, de viol ou d’atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans.

    Et c’est ici qu’intervient cette notion de consentement : l’article 227-25 du code pénal punit de cinq ans de prison le fait « par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de 15 ans ». C’est l’atteinte sexuelle sur mineur qui est donc un délit. C’est aussi cet article de loi qui fixe, de fait la majorité sexuelle, même si cette notion n’existe pas, à 15 ans.

    Un viol sur mineur, qui est un crime, est puni bien plus lourdement par la loi. Mais pour qu’il soit reconnu, il faut prouver qu’il y a eu « violence, contrainte, menace ou surprise », et ce même pour un enfant de moins de 15 ans. Il n’y avait pas, avant la loi Schiappa, de « présomption de non-consentement » qui rendrait automatique la qualification de viol pour un mineur au-dessous d’un certain âge. C’est précisément ce point qui était très attendu par les associations de protection de l’enfance.

    Contrairement à ce qu’on peut lire sur divers sites souvent peu fiables, ce n’est donc pas la loi Schiappa qui a introduit la nécessité de prouver qu’un mineur n’est pas consentant à un acte sexuel : c’était le cas avant ce texte, qui avait justement pour ambition d’introduire une présomption de non-consentement.
    Comment le projet de loi a-t-il évolué ?

    La question du consentement des mineurs a été soulevée après deux décisions de justice qui ont choqué l’opinion publique : un homme poursuivi pour le viol d’une fille de 11 ans a été acquitté par la cour d’assises de Seine-et-Marne en novembre 2017, et une autre plainte pour viol sur une autre fillette de 11 ans a été requalifiée en « atteinte sexuelle » par le parquet de Pontoise (Val-d’Oise), en avril 2017.

    Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a alors proposé d’« inscrire clairement dans la loi qu’en deçà d’un certain âge – qui reste à définir – il n’y a pas de débat sur le fait de savoir si l’enfant est ou non consentant ».

    Cette annonce a été bien accueillie et a déplacé le débat sur cet âge : valait-il mieux le fixer à 13 ans ou 15 ans ? Avant la présentation du texte, Marlène Schiappa annonce que « le gouvernement va proposer l’âge de 15 ans ».

    Le Conseil d’Etat opposé à la présomption de non-consentement

    Pourtant, lorsqu’il arrive devant les députés en mai, le projet de loi ne contient plus la présomption de non-consentement des mineurs de 15 ans. Le Conseil d’Etat a, en effet, mis en garde contre le risque que cet article soit contraire à la Constitution et finisse par être censuré par le Conseil constitutionnel.

    Il cite par exemple le cas de deux mineurs, de 14 ans et 17 ans, ayant une relation consentie : lorsque le plus âgé atteint ses 18 ans, leur relation deviendrait automatiquement un viol sur mineur. Autre écueil : le même comportement pourrait être passible soit d’atteinte sexuelle (cinq ans de prison) soit de viol (vingt ans), or, c’est incohérent d’avoir dans le code pénal des sanctions aussi différentes pour les mêmes faits.

    Pour renforcer la protection des mineurs, le projet de loi introduit alors dans son article 2 une circonstance aggravante de pénétration et d’atteinte sexuelle, passible de dix ans de prison au lieu de cinq. Mais les associations s’insurgent, estimant que le viol est rétrogradé au rang de simple délit et non plus de crime.

    Le gouvernement rétropédale alors une seconde fois en renonçant à cette mesure controversée, qui disparaît donc de la version finale du texte adoptée par les députés et sénateurs.
    Une loi qui n’« encourage » en rien la pédophilie

    La loi promulguée le 3 août ne contient donc plus de présomption de non-consentement, et se contente d’une formulation plus vague : « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. » Et pour tous les mineurs, y compris de 15 ans à 18 ans, « la contrainte morale ou la surprise peuvent résulter de la différence d’âge existant entre la victime et l’auteur des faits ».

    Les associations de protection de l’enfance, « indignées », ont estimé que le gouvernement avait « trahi une promesse » de durcissement de la loi. Mais, en aucun cas, le texte actuel ne peut être considéré comme moins protecteur que la situation antérieure. Il est donc complètement faux de dire que la législation a été assouplie et encore davantage d’insinuer que le gouvernement aurait encouragé ou légalisé la pédophilie.

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/09/non-la-loi-schiappa-n-a-pas-legalise-la-pedophilie-ni-assoupli-les-regles-de-consentement_5340841_4355770.html

    15
    DOMIDOMINO
    Samedi 11 Août à 18:30

    @Bonsens  VOUS ETES TOUT A FAIT LIBRE DE PENSER CELA ET MOI TOUT A FAIT LIBRE DE PENSER CE QUE JE PENSE ET CELA EST DU BON SENS.

    IL FAUT PROTEGER L ENFANCE : L INNOCENT ET LE FAIBLE. OR JE NE TROUVE PAS QUE CELA SOIT LE CAS ACTUELLEMENT.

    16
    mk polis
    Dimanche 12 Août à 02:30

    https://www.youtube.com/watch?v=29l4Shttps://www.youtube.com/watch?v=B86UxYYpX0kugX-4o&list=RDMMIcKnGXkI3KU&index=3

    17
    DOMIDOMINO
    Dimanche 12 Août à 10:47

    @mk polis

    Impossible de voir la vidéo ......pouvez-vous  trouver un autre lien ou un autre site afin de pouvoir la visionner ? Merci d'avance

    18
    Kolta
    Dimanche 12 Août à 20:06
    http://www.neonnettle.com/news/4758-school-gives-satanic-temple-permission-to-teach-children-in-after-school-club c'est de plus en plus grave dans ce monde luciferien
      • DOMIDOMINO
        Lundi 13 Août à 13:52

        @Kolta  TOUT A FAIT D ACCORD AVEC VOUS MAIS NOUS SOMMES PLUS NOMBREUX ET DONC PLUS FORTS...

        Matthieu 10
        26Ne les craignez donc point; car il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

    19
    Vendredi 17 Août à 18:48
    Monika Mars

    Bonjour à tous,

    J'alerte de mon mieux sur fb, bien que de nouvelles formes de censure, toujours plus subtiles, apparaissent sans cesse. Ainsi que sur yt via des playlists (depuis peu).

    Des personnes-relais ici pour me rejoindre ?

    20
    savoir
    Mardi 21 Août à 11:34

    ayant ete elevè en italie par ma mere une femme je me suis tjs developpè en pensant qu elles seules pouvaient nous sauver de tput cela  quelle deceptioè quand elles raisonnent plus et se font avoor de la pire des magnieres qui soot le pedo satanism

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :