• ➤ Renaud Camus et l'apologie de la pédophilie - Citations

    ➤ Renaud Camus et l'apologie de la pédophilie   "Je crois que la “pédophilie”, la mal-nommée, est avec la question des races, la question des classes, celle de l’immigration et celle du chômage un des terrains d’élection par excellence de ce que j’appelle la glu des discours. Elle est aussi une arme absolue de langage, en ce sens qu’elle permet de déconsidérer à jamais et même d’éliminer du terrain de l’échange intellectuel quiconque prendrait la liberté de tenir une parole ou d’entretenir une opinion qui s’écarteraient si peu que ce soit du discours sympathique en place — lequel, vautré dans l’adhésion qu’il provoque, et qu’il entretient par un mélange de complaisance et de terreur, écrase tous les autres, et interdit toute nuance, confondant sans scrupule le monstrueux avec l’insignifiant. [...] Si la sexualité, comme je crois, n'a strictement rien de répréhensible en soi, on ne voit pas pourquoi elle le serait chez les enfants, ou avec les enfants. Il est absurde de considérer qu'elle serait illicite jusqu'à un certain âge, et deviendrait licite du jour au lendemain, dès que cet âge est dépassé. Les enfants ont une sexualité et des pulsions sentimentales bien connues, qui peuvent très bien se porter sur des adultes, en particulier sur de jeunes et beaux adultes, professeurs de gymnastique ou moniteurs de colonies de vacances, comme nous l'avons tous vu. [...] il faut veiller avec le plus grand soin à ne pas confondre, d’une part, relations sentimentales ou sexuelles entre adultes et enfants d’un âge raisonnable parfaitement consentants, ou même désirants — relations qui peuvent être tout à fait innocentes, et quelquefois seraient très belles, si la société ne s’en mêlait pas — et d’autre part les faits divers épouvantables qui défraient la chronique ».  

    (L’Infini, Gallimard, n° 59, automne 1997, « La Question pédophile »)

      "Les enfants sont le dernier bastion de la haine du sexe. Autant dire qu’il est farouchement protégé. Pourtant, si on pensait vraiment que le sexe est tout à fait innocent ; si on était tout à fait convaincu, comme je le suis, que par essence il est tout entier du côté de la douceur, de la bienveillance, de la gentillesse, de l’humour, et bien sûr de la plus complète liberté de chacun ; si on acceptait de l’envisager comme un des plus grands bonheurs de la vie, certes, mais aussi comme l’un des rapports humains les plus riches, les plus complexes, les plus chargés de civilisation et de sens ; si on croyait vraiment tout cela, que l’on dit croire, mais que l’on ne croit pas sérieusement, la preuve, on ne trouverait pas si monstrueux que des adultes initient des enfants à ces plaisirs-là, pourvu qu'il s'agisse de plaisirs, et véritablement de liberté."

    (Extrait des "Vaisseaux brûlés")

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « ➤ Cocaïne et dopage : comment les élites se nettoient le sang ? - Johnny Zidane➤ Soral sur l'affaire Maeëlys et la pédocriminalité de réseau élitiste - Lelandais / Jakubowicz »

  • Commentaires

    1
    beeurk
    Mardi 26 Juin à 22:17

    Ca ne m'étonne pas (ca se lit sur son visage). 

    Il ne faut pas faire l'amalgame entre homosexualité et pédophilie, tous les homos ne sont pas pédos et tous les pédos ne sont pas homos. Et il y a aussi des homos farouchement anti-pédos. Cela dit les homos, de manière générale, semblent avoir une plus grande tolérance envers les pédos et ceux-ci sont sureprésentés - proportionnellement il y a plus de pédos chez les homos que chez les hétéros.

    On retrouve le double phantasme des pédos : les enfants ont une sexualité dès la naissance (comparable à celle des adultes), par conséquent des relations sexuelles entre adultes et enfants sont envisageables, et même souhaitable pour son éducation. Autrement dit la pédophilie serait une orientation sexuelle comme une autre. 

    C'est bien dans cette optique que sont les Droits sexuels pour tous (selon "les capacités évolutives de l'enfant") et l'Education à la sexualité dès la naissance. Rédigés probablement sous l'influence de lobby pédos. 

    Or tout cela est faux. Chercheurs, professionnels et victimes en témoignent, l'enfant est sexué, il peut avoir des manifestations sexuelles (des éréctions), mais il n'est pas sexualisé pour autant à la manière des adultes. Toute relation sexuelle avec un adulte constitue un choc traumatique, accompagné ou non de violence physique, parce que le corps de l'enfant (prépubère) et son psychisme ne sont pas adaptés pour ca. 

    Pourquoi ce lien spécial entre homos et pédos ? 
    Hypothèses. Des études montrent que nombreux homos ont été des enfants abusés sexuellement. Leur orientation sexuelle s'expliquerait-elle ainsi ? Dans ce cas (*) l'homosexualité serait le résultat d'une forme d'identification à l'agresseur (car la majorité des enfants abusés le sont par des hommes), tout comme la pédophilie, mais de manière plus distante et surtout plus morale. (En outre c'est un moyen d'assouvir une addiction sexuelle, conséquence fréquente de l'abus, autrement que par la masturbation). Pour la majorité des homos, heureusement, ce pas est suffisant, pour quelques uns c'est un premier pas qui les conduiront vers la pédophilie, ou pédocriminalité, après avoir renié leur âme - abandonnant toute empathie envers l'enfant et toute moralité, que ce soit assumé ou non. Celui qui n'assume pas développera alors une rationnalisation de sa perversion pour tenter de la normaliser (les enfants sont sexuels, etc.), comme R. Camus. 

    (*) Je ne dis pas que l'homosexualité s'explique seulement en réponse à un abus. Il y a probablement plusieurs causes possibles, y compris physiologique (hormonale, ...). 

     

      • Jack
        Mercredi 27 Juin à 15:54

        Bien oui, l'origine est le plus souvent hormonale. Il suffit de les observer dans leur grande majorité. Et effectivement un nombre surd'entre eux ont été victimes enfants. Ce parce que les pédos s'orientent logiquement vers les enfants mâles les plus fragiles, les moins susceptibles de résister puis de témoigner.

        En revanche la bisexualité chez les hommes porte les germes de la dissociation de l'identité (sexuelle). De quoi se poser des questions plus systématiques sur son origine.

    2
    gérard
    Mardi 26 Juin à 22:18

    Je réponds  que le sexe c'est dégueulasse, et par essence c'est tout entier de la méchanceté, de l'égoïsme, il n'y a aucune richesse humaine dans la pratique sexuelle, aucun vrai bonheur ça n'a de sens que pour se souiller et souiller l'autre, c'est une pratique coupable sauf pour la génération de futurs chrétiens et là c'est vraiment parce qu'on est obligé, 

    "Celui là parait avoir atteint le plus haut degré de la vertu, qui est parvenu à vaincre son esprit et son coeur, à comprimer les mouvements impétueux de sa chair rebelle" <<c'est Ludolphe le Chartreux qui parle là de Jésus Christ , Lui le modèle pour notre vrai bonheur

    ce Camus me semble irrécupérable et dans une société normale, avec une Eglise défendant la Vérité et les moeurs il n'aurait peut être jamais pu écrire ni même penser une chose pareille,.

    Dans une société civilisée, proclamer cela serait passible de la peine de mort non?

    3
    DOMIDOMINO
    Mardi 26 Juin à 22:30

    FAITES DES ENFANTS QU ILS DISENT......VOUS SAVEZ POURQUOI MAINTENANT  !!!

    Mais comment ose-t-il ???? Comment peut-il tenir un tel discours ???

    Cet homme devrait ôter LA POUTRE qu'il a dans son oeil et les TENEBRES QUI EMPLISSENT SA PENSEE !!! 

    Il semblerait qu'il fasse sa propre thérapie en libérant sa parole et sa castration !!! ECOEURANT et dire que nombreuses sont les personnes qui ont du acheter ses écrits.

    Peut-être ne s'agit-il que de ses fantasmes racontés au public et bien non merci nous on n'en veut pas !!!

    4
    gérard
    Mardi 26 Juin à 22:47

    Je crois qu'il y a une tendance, une attirance homosexuelle chez pratiquement tous les hommes avec une pratique assez généralisée dans toutes les civilisations non chrétiennes ceci à cause du péché originel,  la recherche effrénée de plaisir, de jouissance, de domination etc...

    La chrétienté à établi un tabou, un interdit qui est mis à mal lorsqu'un enfant subit des abus sexuels; ce traumatisme provoque l'attirance homosexuelle  .

    Moins la société est catholique plus cela risque de se produire

      • Toto
        Jeudi 28 Juin à 15:29
        Les prêtres pedophile sont catholique .Dans beaucoup de société animiste l homosexualite n existe pas .
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Ricardlebarbare
    Mardi 3 Juillet à 18:57

    @Toto: ouais dans les sociétés animistes, ce qui existe c'est le cannibalisme......

    Sinon y'a beaucoup plus de pédo dans les pays musulmans de manière générales, et ne parlons pas des rabbins extremistes qui légitiment la pédophile sur des enfants de 3ans1/2 c'est ca ????  Rembale c'est pas des catholiques, mais des satanistes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :