• ➤ LES CONSPIRATEURS - Le ZAPPING des Frères la Truelle (le tribunal maçonnique en PLS)

    Qui sont les véritables complotistes ? Qui complote vraiment ? Ceux qui dénoncent les magouilles ou ceux qui les organisent ? ZOOM sur les Comploteurs, ceux que l'on nomme les Frères la Truelle, les francs-maçons... ou comment comprendre les dysfonctionnements de la justice dans les dossiers de réseaux pédocriminels.

    Franc-maçonnerie et Schizophrénie  Dr Jekyll & Mr Hyde

    « ➤ De Dutroux et Outreau à Epstein : flash-back sur la pédocriminalité, arme suprême de biopouvoir➤ Pr Cecilia Gatto Trocchi sur la nature Luciférienne / Satanique de la Franc-Maçonnerie (Italie 2004) »

  • Commentaires

    1
    VeritequiDerange
    Mardi 10 Septembre à 23:19

    Fsociety LIVE - EPSTEIN. Danger mondiale au delà de la pedocriminalité

    Organigramme

    merci à vous Alexandre de sauvegarder 

    Nicole JUNKERMAN fédératrice de plusieurs entreprises et sociétés en lien Affaire EPSTEIN

    il y a eu un nettoyage cet été  sur internet et  wikipédia  ect...

    pour protéger   l 'Elite et  les pédo  - satanistes  et réseaux 

    https://www.youtube.com/watch?v=a4Rx5DMtpWk

     

    2
    VeritequiDerange
    Mercredi 11 Septembre à 00:29
     
    Nicole junkermann qui se retrouve aussi dans les affaires de Panama papers et les SOFTwart 
    elle a été la femme de  Robert Louis - Dreyfus affaires de la Fifa en lien avec la corruption le Comité de candidature allemand se serait constitué " une caisse noire  "qui a servi à acheter des voix pour  Mondial 2006 grâce à un prêt personnel de Robert Louis-Dreyfus, alors patron d’Adidas et ancien actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille, décédé en juillet 2009 
     
    NICOLE JUNKERMANN  est une agent du Mossad elle était au-dessus #Epstein elle dirigeait le groupe et tout cela aujourd'hui quand vous fait depuis
    cette affaire  TRILANTIC cette fondation Trilantic a été créée en 2009 par cinq associés fondateurs, qui travaillaient tous ensemble chez Lehman Brothers Merchant Banking LBMB a été fondée en 1986 au cours des années 1980, grâce à l'essor du rachat par emprunt en tant que branche de capital-investissement de Lehman Brothers  En avril 2009, Trilantic a acquis LBMB du patrimoine de la faillite de Lehman Brothers avec le soutien de Reinet Investments SCA
    un organisme de titrisation luxembourgeois contrôlé par la famille Rupert et coté à la Bourse de Luxembourg
    qui est bien sûr dans le monde là je vous montre juste la carte de l'Europe ces grands malades pédophile nous vend de tout pic.twitter.com/3xGJUsMpJH
    Epstein  vous comprendrez  comment et pourquoi c'est mondial et réseau mondial 
    il faisait du chantage sur les investisseurs et pour obtenir des soutiens et pour le 
    détournement de fonds on remonte à des noms et gens riches et fondations sur  l organigramme  vous remontez sur les FAMILLE ROYAL d'Angleterre  en lien avec Monaco et le Vatican
    Scoop : L affaire de Sandrine et Amoris  serait en lien avec le vatican 
     
    Gardez confiance en vous
    il faut avoir le  coeur accroché  avec  toutes SES SALOPERIES faites aux bébés et enfants 
    Paix  sur vous .
    on va en apprendre encore !!
     
    3
    affairederéseau
    Jeudi 12 Septembre à 00:45

    Epstein est en cheville avec les services de renseignements US et américains, a minima. Alexander Acosta, le procureur qui lui a permis de s’en tirer grâce à un accord illégal en 2008, a déclaré qu’il a agi de la sorte parce qu’on lui avait dit qu’Epstein appartenait aux renseignements et qu’il fallait le laisser tranquille. C’est du moins ce qu’il a expliqué à l’équipe Trump quand il a été recruté comme ministre du Travail. Il a été viré le 12 juillet suite au scandale, justement pour son rôle dans l’exonération d’Epstein.

    De quels renseignements parle-t-il ? probablement des services US, FBI, CIA ou autre. Car même en travaillant, comme on va le voir, pour les israéliens, Epstein n’aurait jamais bénéficié d’une telle impunité s’il n’avait pas aussi rencardé les services de sa terre natale –et de domiciliation.

    Selon Robert Steele, ex agent de la CIA, Epstein travaillait à la fois pour le Mossad et la CIA. Son but était de coincer et de faire chanter des personnalités politiques. Et il est assez évident que si les israéliens avaient été les seuls à bénéficiers des tuyaux et magouilles d’Epstein, son impunité aurait été de beaucoup plus courte durée.

    Le FBI a publié une partie de ses dossiers concernant Epstein, mais ils sont tellement caviardés que cela en devient suspect. Mais on y découvre tout de même qu’Epstein serait devenu un "informateur" du FBI dans l’espoir d’éteindre la procédure de 2005-2008. D’ailleurs l’enquête fédérale a son sujet a été close quand Epstein a donné des "informations" au FBI sur les malversations –qu’il connaît bien- de la banque Bear Stearns.

    2019-08-13 12_51_02-Our Team - Carbyne - Opera

    Il a aussi les liens d’Epstein avec des politiciens et membres des services israéliens, via des investissements dans des start-up de nouvelles technologies proches des renseignements, comme Carbyne Ltd, dans laquelle il a investi avec Ehud Barak, ex premier ministre israélien et président de Carbyne, qui espère faire son retour en politique aux prochaines législatives en Israël [20]. Carbyne, basée à Tel-Aviv et à New-York, a été créée en 2014 pour développer des technologies de communication ultra rapides pour agir en cas de crise, en utilisant toutes les sources de données disponibles. Ehud Barak et Jeffrey Epstein y ont investi dès 2015.

    Celle qui occupe le poste de directrice dans cette boîte est Nicole Junkermann, ancien mannequin née en Allemagne, elle a grandi à Marbella, étudié le business à Monaco puis à Harvard, et est aujourd’hui installée à Londres. D’après les carnets de bord des pilotes d’Epstein, elle a voyagé deux fois seule avec Epstein en 2002 (trajet le Bourget – Birmingham) et une fois en mars 2002 avec deux autres passagers. Comme elle avait déjà 27 ans, il est peu probable qu’Epstein cherchait à lui sauter dessus.

    Elle a co-fondé en 1998 Winamax (paris de foot en ligne revendu en 2001) et d’un fonds de capital-risque axé sur le sport, United Sports, en 2005. « Depuis 2011, elle est revenue à ses racines dans l’innovation numérique et les technologies expérimentales – des domaines tels que la robotique, le génome, la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle », mentionne sa page sur le site de Carbyne. Elle possède un fonds d’investissement, NJF Capital Ltd., qui possède des actifs ou la totalité d’une trentaine de start-ups et réalise des investissements avec des personnalités de la Silicon Valley comme Eric Schmidt de Google ou Peter Thiel de Paypal, qui a aussi investi 15 millions de dollars dans Carbyne en 2018.

    Par ailleurs, son nom apparaît dans les fuites des Panama Papers issus du cabinet Mossack Fonseca dans le cadre du scandale de corruption de la FIFA[21]. Elle est l’ex de Robert Louis Dreyfus et est mariée à un magnat de l’industrie italien. Elle a été nommée récemment comme conseillère au sous-secrétariat de la santé et de l’aide sociale de Grande-Bretagne, dans le tout nouveau Healthtech Advisory Board, qui doit conseiller le ministre Matt Hancock sur la « vision technologique de la santé et de l’action sociale ».

    2019-08-12 20_49_48-epstein-flight-manifests

    Parmi l’équipe de direction de Carbyne, il y a aussi d’anciens militaires qui ont été impliqués dans les barbouzeries israéliennes, comme le PDG Amir Elichai, le directeur exécutif Pinchas Berkus, qui fut membre d’une unité d’élite de l’armée appelée IDF8200 Cyber Intelligence Unit, ou le co-fondateur Lital Leshem, qui est toujours officier de réserve. On y trouve même comme expert un ancien flic anglais, Andy Rooke, spécialiste des systèmes de transports intelligents et ex conseiller des autorités anglaises et européennes en matière de sécurité routière, un réserviste de l’armée US dans la police militaire, Brett Whitney pour le développement commercial ou encore un ancien collaborateur de député US et agent du bureau des affaires politiques à l’ambassade US en Afghanistan, Trae Stephens, qui a collaboré à l’équipe de transition de Trump pour le département de la Défense en novembre 2016 et collabore dans Founders Fund, un fonds d’investissement lancé par le milliardaire Peter Thiel (également actionnaire de Carbyne, membre du conseil d’administration de Facebook et supporter de la campagne de Trump auquel il a filé 1,25 millions pendant la campagne, et puis 250.000$ en 2018) et six autres types..

    Et puis, il y a la co-fondatrice de Carbyne (qui en possède toujours des parts), Lital Leshem, est une collaboratrice d’Erik Prince [22], le fondateur de Blackwater, une société militaire privée impliquée dans divers scandales, notamment du trafic sexuel, en Yougoslavie par exemple. Récemment, Prince et Leshem disaient qu’il avait une solution pour le Venezuela, à savoir installer 4 à 5.000 hommes sur place pour mettre au pouvoir l’opposant de droite à Maduro, un scenario qu’on ne connaît que trop bien.

    2019-07-31 20_54_01-Building Big Brother _ Narativ - Opera

    Selon The Times of Israël du 16 juillet 2019, "Barak a déclaré au Daily Beast avoir rencontré Epstein à des dizaines d’occasion, et notamment après la révélation de l’organisation d’orgies sexuelles à ses différents domiciles qui auraient impliqué des mineures" à Manhattan et aux Iles Vierges, mais il n’aurait jamais vu de mineures chez lui ou participé à des partouzes.

    Carbyne (qui s’est appelée durant quelques années Reporty Homeland Security Ltd.) a aussi des liens avec l’industrie militaire US, notamment via Michael Chertoff, ex conseiller de Bush qui a écrit le Patriot Act (surveillance de la population) et siège au conseil de surveillance de l’entreprise.

    La boîte a également des liens avec des oligarques proches de Poutine : Viktor Vekselberg, un ukrainien proche de Poutine [23], et Andrew Intrater, depuis septembre 2017, via Columbus Nova Technology Partners, une boîte pour laquelle Michael Cohen a été consultant jusqu’en août 2017[24].

    Selon un média d’influence Turc, "Epstein a travaillé en étroite collaboration avec Israël, à l'avant-garde d'une initiative privée visant à apporter au secteur privé la technologie de pointe du renseignement militaire israélien, offerte au plus offrant". Si c’est cela, il y a forcément des trappes dans les programmes, qui permettent aux israéliens d’avoir la main sur les données et/ou les programmes.

    En tout cas, comme le note ce journal, TRT World, "Même si la société fournit des services d’intervention d’urgence, aucun des administrateurs ou des membres du conseil consultatif n’a de formation en systèmes d’intervention d’urgence".

    On peut aussi s’interroger sur le fait qu’un hélicoptère appartenant à Epstein a le même numéro d’immatriculation qu’un avion de la société militaire privée DynCorp.

    Dans les années 80 déjà, Epstein disait à qui voulait l’entendre qu’il travaillait pour des gouvernements, pour récupérer de l’argent détourné par les dictateurs africains. Etonnant au vu des circuits habituels de "recouvrement" dans ce genre de magouilles, mais pourquoi pas. Et sur son site, Epstein se vante lui-même d’être un "ancien membre" de plusieurs comités :

    • Le Mind Brain and Behaviour Committee à Harvard,
    • La commission Trilatérale,
    • Le Council on Foreign Relations (CFR),
    • La New York Academy of Science
    • Le conseil d’administration de la Rockefeller University
    • La Edge Organization

    Soyons clairs : on ne peut pas faire partie de ces organisations, même si la plupart sont plus ou moins tenues par les Rockefeller, si on est seulement un agent au service d’Israël. En particulier la Trilatérale, haut lieu de discussions informelles entre leaders politiques et économiques d’Asie, d’Europe et des USA et le CFR qui est l’un des instruments de la politique impérialiste US.

    Par ailleurs, on sait que ses villas étaient truffées de caméras et qu’il conservait les vidéos en plusieurs exemplaires et en divers endroits. Virginia Roberts a expliqué qu’elle avait demandé les bandes où elle figure à la justice et au FBI, mais ça lui a été refusé.

    Est-ce que le réseau servait à nouer des relations plus "intimes" avec des partenaires potentiels de business, et, tant qu’à faire, à avoir de quoi peser sur leur décision ?

     

    Les liens avec Trump

    5RQS4YOWRHJDV22S2SLMR5LYUQ

    Epstein et Trump se connaissent depuis les années 80, ils sont voisins à Palm Beach et ont fait de nombreuses "soirées" ensemble. Le frère d’Epstein a témoigné en 2009 que Trump a voyagé au moins une fois dans le jet d’Epstein, en 1997, à partir de Palm Beach. Ils se sont brouillés fin 2004, début 2005, pour une histoire de propriété sur laquelle Epstein lorgnait et que Trump a rachetée dans son dos pour la revendre trois fois le prix.

    Epstein a également confirmé leurs liens, mais a fait appel au 5e amendement quand on lui a demandé d’évoquer leurs partouzes communes.

    On a vu que l’avocat Roy Cohn représente un lien déjà consistant eux deux, Dershowitz en est un autre, même s’il tente de faire croire qu’il a pris depuis longtemps ses distances avec Epstein et qu’il fut un donateur des campagnes de Clinton. En effet, Dershowitz est bien introduit à la Maison Blanche sous l’ère trump, notamment dans le cadre de conseils au sujet des négociations de paix entre Israël et la Palestine qu’il donnait encore en avril de cette année à une équipe composée de Trump, de son gendre Jared Kushner, de l’ambassadeur David Friedman et d’un envoyé spécial israélien. Dershowitz a aussi déclaré qu’il a parlé avec les conseillers de la Maison Blanche avant que la décision de transférer l’ambassade US à Jérusalem.

    En 1971, Trump a pris Roy Cohn comme avocat quand il a débarqué à Manhattan pour se lancer dans l’immobilier, et a développé ses contacts notamment du côté de la mafia.

    L’histoire de ce terrain est assez intéressante : En 2004, Epstein a parlé à Trump d’une villa qu’il voulait racheter à Palm Beach, pensant qu’il n’avait pas les moyens de la racheter. Mais Trump a réussi à obtenir un prêt de la Deutsche Bank (via une société baptisée Trump Properties LLC, entièrement financée par la Deutsche Bank), et a pu mettre 5 millions de $ de plus qu’Epstein, soit 41 millions au total. Il a ensuite rénové la maison et l’a remise en vente pour 125 millions puis vendue 96 millions à un russe proche de Poutine, Dmitry Rybolovlev, propriétaire de l’AS Monaco, qui n’y a jamais vécu.

     

    Le viol de deux mineures de 12 et 13 ans

    Katie Johnson - Copie

    Parmi les victimes d’Epstein, au moins une dénonce des faits commis également par Trump : Katie Johnson a dénoncé des viols commis par Epstein et par Trump durant l’été 1994 à Manhattan, quand elle avait 13 ans, en présence d’une autre victime âgée de 12 ans.

    Elle était arrivée en bus à New York pendant les vacances, pour tenter de se lancer dans le mannequinat. Au moment où elle allait reprendre le bus pour retourner chez elle, elle a rencontré un certaine Tiffany, qui lui a proposé de venir à une soirée pour y rencontrer des gens qui pouvaient l’aider. C’est comme cela qu’elle s’est retrouvée à quatre « soirées » chez Epstein à Manhattan [25].

    A la 3e partie, Trump l’a attachée à un lit, frappée et violée. Epstein l’a violée à la deuxième et à la troisième soirées, elle a ensuite été menacée par les deux et ils lui ont rappelé qu’ils étaient puissants et faisaient ce qu’ils voulaient. Elle y est encore retournée trois fois.

    Elle mentionne, à la troisième des quatre partouzes auxquelles elle a été amenée, une fillette de 12 ans qui a été forcée de participer aux faits commis par Trump et d’être également violée. Trump a dit à Katie Johnson qu’elle devait se taire si elle ne voulait pas disparaître comme cette fille, Maria, âgée de 12 ans, impliquée dans le 3e incident avec Trump, et qu’elle n’a jamais revue par la suite. Lors des faits, les deux filles avaient été forcées de s’habiller en servantes. A la fin Trump a jeté 400$ par terre à Katie Johnson.

    Elle a expliqué dans sa déposition : "Trump a dit que je ne devais jamais rien dire si je ne voulais pas disparaître comme Maria, une fille de 12 ans qui a été forcée de participer au troisième incident avec TRUMP, et que je n’ai pas revue depuis (…) et qu’il était capable de faire tuer toute ma famille".

    Entre les soirées, elle rentrait chez elle dans l’Oklahoma, puis Tiffany la rappelait.

    Dès qu’elle a signalé les faits à la justice le 26 avril 2016, elle a reçu des menaces (coups de fils anonymes avec personne qui parle) et a demandé une mesure de protection.

    Selon la plainte rédigée justice, dès le 28 avril 2016, Trump a fourni une déclaration à American Media Inc. et / ou à Radar Online LLC, disant que "ces accusations sont non seulement complètement fausses, mais dégoutantes au plus haut point et clairement destinées à solliciter l’attention des médias". Il a aussi diffusé des documents d’ordre diffamatoires contre la plaignante.

    Le 5 novembre 2016 Katie Johnson a abandonné la procédure. Il n’y a pas eu d’enquête sur cette jeune "Maria". 

    Les propos de Katie Johnson sont largement confirmés par Tiffany X, qui l’a fait rentrer dans le réseau et était présente lors des faits.

    2019-07-28 13_23_54-Plainte Trump Epstein + COMM

    Entendue par la police en 2016, elle a expliqué qu’elle avait rencontré Epstein en 1990 quand elle avait 22 ans. Elle a participé à une série de soirées en 1990, et a été "payée pour divertir un certain nombre d’invités de Mr Epstein".

    En 1991, elle a été "promue" au poste de "party planner", organisatrice des soirées du pervers, et job consistait aussi à superviser personnellement les "rencontres" entre les mineures ramenées par Epstein et ses invités. Elle explique que "sa mission était d’amener des adolescentes attirantes à ces soirées". Cela a duré de 1991 à 2000, pour des soirées organisées à la Wexner Mansion à New York sur la 71 rue, occupée par Epstein. C’est dans ce cadre qu’en 1994 elle a rencontré Katie Johnson qui allait repartir dans sa province, et qu’elle l’a « persuadée » de venir chez Epstein en lui disant qu’elle pourrait y rencontrer des gens qui l’aideraient pour sa carrière.

    "J’étais à ces soirées et j’ai personnellement été témoin quand la victime a été forée de pratiquer différents actes sexuels avec Mr Donald Trump et Mr Epstein. Les deux savaient qu’elle avait 13 ans". Elle a personnellement assisté à quatre relations sexuelles que la victime a été forcée d’avoir avec TRUMP.

    Elle mentionne le viol commis en présence de la fillette de 12 ans appelée Maria. Trump a forcé Katie Johnson et Maria à lui faire des fellations et les a violées devant Tiffany X. Elle a aussi vu à deux reprises Epstein tenter de violer Katie Johnson.

    Elle a vu Epstein violer et agresser sexuellement des mineures plus jeunes encore que Katie Johnson. Elle a aussi assisté aux menaces de Trump et d‘Epstein contre Katie Johnson, y compris la menace de Trump de la faire disparaître comme Maria, la fille de 12 ans et de tuer sa famille.

    Quand elle a quitté son "travail" pour Epstein elle aussi a été menacée de la tuer elle et sa famille si elle parlait de quoi que ce soit, et elle savait qu’ils avaient les moyens de le faire car elle les avait déjà vus à l’œuvre.

     

    Michael Cohen

    trump-cohen-ht-mem-180214_31x16_992

    Un autre lien entre Trump et Epstein est Michael Cohen, ex avocat de trump et témoin clé de la procédure sur les liens de Trump avec la Russie. Ce grand fan de trump a investi dans les projets immobiliers de son idole, a travaillé pour dans la Trump Organization, et quand Trump est devenu président en 2017, Cohen a créé une boîte, Essential Consultants, pour monnayer l’accès à Trump [26]. La boîte aurait aussi servi payer pour éteindre des procédures, notamment celles lancées par Stormy Daniels et Karen McDougal pour des viols (éteintes pour 280.000$ semble-t-il) [27].

    Cohen, qui se serait vanté d’avoir menacé et fait pression pour le compte de trump contre environ 500 personnes, représentait Trump dans la procédure contre Katie Johnson. Il est également lié au business des nouvelles technologies, via un des associés d’Epstein, l’anglais Andrew Intrater, qui est donc lui-même partenaire d’Ehud Barak, notamment, dans Carbyne. Intrater a été également entendu par la commission Mueller sur les liens de Trump avec la Russie pour ses liens avec Viktor Vekselberg et il est accusé d’avoir transféré 583.000$ à Cohen via son a société d’investissement, Columbus Nova Technology Partners, dont les US disent qu’elle est une filiale du Renova Group, qui appartiendrait à Vekselberg.

    Enfin, Wayne Madsen, ancien fan de trump, a publié en février 2017 une liste de plusieurs procédures contre Trump pour des viols sur des mineurs, garçons et filles, qui ont été réglées "à l’amiable" [28] à coups de millions de dollars.

     

    La France

    voyages dans l'avion d'epstein de Virginia Roberts

    Aujourd’hui, le FBI s’intéresse aux activités d’Epstein hors des Etats-Unis. C’est heureux, et on espère vivement qu’ils s’intéresseront à la France, où Epstein a un domicile, et d’où il revenait lors de son arrestation à sa descente d’avion sur le sol US début juillet. Car, on dirait bien que les autorités françaises manquent de curiosité à ce sujet.

    En effet, au vu du dossier –disponible en ligne avec les témoignages, on ne peut que s’interroger sur certains points, notamment :

    • Comment Epstein a-t-il pu faire circuler des mineures vers et depuis la France (aéroport du Bourget), en avion, sans aucun problème de douane ? Et cela même après 2001 et le renforcement drastique des contrôles aux frontières.
    • Qui étaient ces deux fillettes de 12 ans, fournies par un de ses "amis" à Epstein - Jean-Luc Brunel selon certaines sources- pour son anniversaire, et qui sont parties de France jusqu’à Londres juste pour y être violées lors d’une partouze ? Selon Virginia Roberts, "elles venaient de France parce qu’elles étaient vraiment pauvres là-bas et que leurs parents avaient besoin d’argent", et elles auraient été amenée ensuite à palm Beach.
    • Qui étaient les fréquentation d’Epstein en France ? Car on suppose qu’il ne faisait pas l’ermite durant ses séjours au pays des droits des pédos. D’ailleurs, dans son carnet d’adresses figurent quelques personnalités du tout paris comme un ex de Caroline de Monaco, des décorateurs et stylistes jet-setteurs, des aristos…

    Selon Maritza Vasquez, qui a travaillé comme contrôleur financier pour l’agence Karin à partir de 1998 puis pour MC2, en 2010 Epstein et Brunel avaient l’intention de créer une agence de mannequins à Paris avec une française, sur le modèle de celle de Trump. Le projet n’aurait pas abouti.

    On a appris le 12 août que le parquet de Paris avait transmis les éléments disponibles sur ce volet, et ceux-ci seraient "en cours d’analyse et de traitement".

    Nous reviendrons sur ce volet français de l'affaire.

     
    -------------------------------
    Ce dossier est tentatculaire. On touche à l'ingénierie sur l'humain, aux renseignements,
    aux réseaux de blanchiment et de détournement d'argent,
    à l'exploitation sexuelle de mineurs et donc à la corruption.
    L'affaire Epstein amène à mettre le doigt au coeur du système de pouvoir international. Même s'il reste encore beaucoup à décrypter, on comprend qu'à ce niveau de magouilles,
    les collusions dépassent largement les clivages affichés pour le populo, par exemple entre la Russie et israël, ou entre la Russie et les Etats-Unis, ou entre Israël et la Russie.
    L'échiquier international qu'on nous montre serait-il une construction, un story-telling pour le bon peuple;
     
    Lien  : 
     
     vous  trouverez les liens  avec les Fondations  et les Financiers et les noms
    dans l'intérêt  " du droit commun "
    devant  tant  d' horreurs commis  dans ces très sales affaires  Epstein et  and Co 
    toutes ces affaires  ont  un volet financier
    ainsi  ont des transferts de fonds , d'énormes sommes d'argents  on remontent d 'une façon détournements de fonds vers les panamas papers
    d'où l importance de remonter sur  et  vers  Nicole  JUNKERMAN
     
     
     
     
     
     
    5
    DOMIDOMINO
    Mercredi 18 Septembre à 14:22

    TOUT CELA POUR QUE LE MESSIE ARRIVE ! ALORS QU IL EST DEJA VENU !

    REMPLIR LA TERRE DE PECHE POUR LE FAIRE DECENDRE DU CIEL VOILA LA VERITE DERRIERE L ADORATION DES FRANC-MACONS VOUEE A LUCIFER............

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :